Les hommes et le syndrome post-abortif

Publié le 4 Sep, 2007

L’avortement est la plupart du temps considéré comme une affaire de femmes et l’on pense souvent que les hommes n’ont pas de rôle particulier dans cette décision et qu’ils n’en ressentent aucun effet.

Zenit consacre une interview à Kevin Burke, directeur associé de "Rachels’s Vineyard Ministries", un groupe qui vient en aide à ceux qui sont meurtris par un avortement. Celui-ci évoque les principales blessures ressenties par les hommes à la suite d’un avortement, les moyens pour en guérir et la façon dont ils peuvent aider leur femme pour surmonter une telle épreuve. K. Burke est aussi l’auteur d’un livre "Redeeming a Father-s Heart" (La rédemption d’un cœur de père).

"Nous avons tous entendu que l’avortement était une affaire entre la femme, son médecin et Dieu", explique K. Burke. "Les hommes sont souvent considérés comme des éléments périphériques dans cette décision, détachés et pas affectés par le choix de la femme."

Or, 95% des hommes sont impliqués dans les décisions qui conduisent à un avortement. Ils ressentent le besoin de partager leur expérience avec d’autres hommes et finissent par comprendre que leur ressentiment est normal. Souvent les hommes se sentent coupables de la grossesse de leur femme, de leur avoir mis la pression pour avorter et de ne pas être venus au secours de leur enfant, écrit le Dr Wayne Brauning, fondateur de "Men’s Abortion ReCovery".

Honte, culpabilité, souffrance, anxiété, dépression et problèmes relationnels sont les principaux symptômes du syndrome post-abortif. D’autres hommes souffrent de problèmes sexuels, d’addictions à la drogue, à l’alcool, au jeu ou à la pornographie.

Pour en guérir, K. Burke encourage les hommes à suivre des retraites de guérison.

Zenit 30/08/07

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?
/ Fin de vie

Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?

L'organisation The Last Resort a indiqué que la « capsule » de suicide assisté Sarco pourrait être utilisée « très bientôt » pour la ...
Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »
/ Transhumanisme

Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »

Rafael Yuste, neurobiologiste, professeur à Columbia et cofondateur de la NeuroRights Foundation, appelle à instaurer des « neurodroits » au ...
Myopathie de Duchenne : « fragmenter » des gènes avant de les reconstituer
/ Génome

Myopathie de Duchenne : « fragmenter » des gènes avant de les reconstituer

Des chercheurs ont découvert une « nouvelle manière de traiter la dystrophie musculaire de Duchenne » qui pourrait s'appliquer à d'autres pathologies ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres