Le pape condamne la mentalité eugéniste qui se cache derrière l’avortement des bébés porteurs de trisomie 21

Publié le : 30 octobre 2017

Lors d’une conférence sur l’intégration sociale des personnes handicapées, le Pape a « condamné » la « répression » dont font l’objet « les enfants à naître présentant une forme d’imperfection ». Il a dénoncé l’augmentation du « taux d’avortement chez les enfants porteurs de trisomie 21 ». Cette « attitude de rejet » caractérise une société contemporaine à « tendance eugéniste ».

 

Cette conférence intervient suite à la publication de données indiquant que « la quasi-totalité des enfants atteints de trisomie 21 avaient été avortés » dans certains pays comme l’Islande ou le Danemark.

 

« Nous connaissons tous tellement de personnes qui, malgré leurs fragilités, ont trouvé une vie riche en sens… la vulnérabilité est partie intégrante de l’essence de l’homme. »

<p>BioEdge, Xavier Symons, (28/10/2017)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres