Le CCNE annonce la création d’un groupe de travail sur la fin de vie

Publié le 28 Juin, 2021

Le Comité Consultatif National d’Ethique (CCNE) a publié un communiqué, vendredi 25 juin, dans lequel il annonce la création d’un groupe de travail sur la fin de vie. Il rendra ses premières conclusions en fin d’année. Ce groupe de travail sera animé par trois membres de cette autorité administrative indépendante : Alain Claeys, coauteur avec Jean Leonetti de la loi sur la fin de vie de 2016 (cf. La CMP vote la Proposition de loi Claeys Leonetti, un texte sur l’euthanasie qui ne dit pas son nom), Régis Aubry et Florence Gruat.

Estimant qu’« on meurt mal » en France, le CCNE réaffirme, dans son communiqué, la nécessité de « progresser pour que l’offre de soins palliatifs et d’accompagnement de la fin de vie soit optimisée sur l’ensemble du territoire ». De plus, « le groupe de travail cherchera à évaluer objectivement ce qui a été fait depuis 2016, en identifiant les inégalités sociales et territoriales dans l’application de cette loi, et en analysant, – avec du recul, à partir d’auditions et à travers un travail d’investigation – les situations exceptionnelles auxquelles la loi ne permet actuellement pas de répondre » (cf. Vincent Lambert : le docteur Sanchez se retranche derrière la loi Claeys Leonetti). Les patients atteints « de maladies neurovégétatives à évolution lente, auxquelles le droit est confronté » sont notamment visés par ces situations exceptionnelles.

Source : La Croix, Malo Tresca (27/06/2021) – Photo : Pixabay

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur
/ Transhumanisme

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur

Un Américain handicapé a commencé à utiliser une fonction d’intelligence artificielle pour l’aider à communiquer à une vitesse « conversationnelle » ...
Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel
/ E-santé

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel

Après sa saisine par l'ordre des médecins, le Conseil d'Etat a soumis une QPC sur les modalités d'accès au dossier ...
Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »
/ Fin de vie

Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »

Selon la Cour constitutionnelle italienne, en l’absence de législation sur le suicide assisté, les juges devront se prononcer « au ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres