L’Akansas interdit la création et la destruction d’embryons humains à des fins de recherche

Publié le : 2 janvier 2020

À compter du 1er janvier 2020, dans l’Arkansas aux Etats-Unis, le financement public du clonage humain ou de la recherche impliquant la destruction d’embryons sera interdit. En adoptant le projet de loi les législateurs ont considéré que la « perspective de créer une nouvelle vie humaine uniquement à des fins d’exploitation ou de destruction était à condamner pour des raisons morales, car elle témoigne d’un profond manque de respect pour la vie humaine ».

 

La nouvelle loi doit également bloquer les fonds destinés aux établissements d’enseignement des États qui font de la recherche à partir de cellules souches embryonnaires humaines.

 

Dans les états de l’Arizona, du Maryland et du Missouri l’utilisation de fonds publics pour financer le clonage à des fins de reproduction est déjà interdite. Le Dakota du Nord, le Dakota du Sud et l’Oklahoma sont les seuls États à interdire toutes les formes de clonage humain.

<p>Aleteia, John Burger (01/01/2020)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres