La stérilisation des handicapés remise en question en Suisse

Publié le 2 Mar, 2001

 

L’Académie suisse des sciences médicales (ASSM) revient sur une directive de février 2000 autorisant la stérilisation des handicapés mentaux incapables de discernement.

 

Elle recommande maintenant que les handicapés mentaux, incapables de discernement, ne puissent en aucun cas être stérilisés. La directive de février 2000, vivement critiquée, est rediscutée dans le cadre de l’élaboration d’une nouvelle loi de tutelle qui comprendrait un volet sur la stérilisation.

 

D’ici là, seule sera applicable la directive de 1981 selon laquelle la stérilisation est uniquement envisageable pour les personnes déficientes mentales capables de jugement et avec leur consentement.

Le Quotidien du Médecin 02/03/01

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Inde : « Personne, y compris un médecin, n’est autorisé à provoquer la mort d’une autre personne »
/ Fin de vie

Inde : « Personne, y compris un médecin, n’est autorisé à provoquer la mort d’une autre personne »

Le 2 juillet, la Haute Cour de Delhi a rejeté la requête demandant de constituer une commission médicale pour évaluer ...
Passeport
/ PMA-GPA

GPA : la Cour constitutionnelle colombienne demande de nouvelles règles face au risque d’apatridie

La Cour constitutionnelle colombienne a ordonné au ministère des affaires étrangères d’accorder la nationalité colombienne à une petite fille née ...
Pologne : le Parlement rejette une proposition de loi visant à décriminaliser l’avortement
/ IVG-IMG

Pologne : le Parlement rejette une proposition de loi visant à décriminaliser l’avortement

Le 12 juillet, le parlement polonais a rejeté, avec 218 voix contre 215, une proposition de loi visant à « décriminaliser ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres