La DHEA remise en question

Publié le : 16 avril 2002

La peur du vieillissement chez beaucoup de concitoyens pourrait expliquer l’engouement pour la DHEA, cette substance  » anti-âge « .

 

Depuis un an, le gouvernement tente d’encadrer la consommation de ce produit. Selon les dernières données chiffrées, la consommation française de DHEA est en nette diminution. Concernant la DHEA, le mensuel Prescrire vient de publier un dossier extrêmement critique sur cette substance et sur ceux qui en font directement la promotion. Il dénonce les effets indésirables liés à l’activité hormonale de la DHEA.

Quant à lui, le Conseil national de l’ordre des médecins recommande à ses membres, au nom du principe de précaution,  » de ne pas répondre favorablement aux sollicitations des demandeurs « . Il prévient que, si des complications ultérieures étaient attribuées à ce produit, la responsabilité du prescripteur serait engagée.

<p>Le Monde (Jean-Yves Nau) 16/04/02</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres