Italie: un hôpital échange des embryons entre deux couples

Publié le : 14 avril 2014

 Ce dimanche 13 avril, le ministère de la Santé Italien a annoncé le lancement d’une inspection à l’hôpital Sandro-Pertini de Rome, à la suite d’une révélation, par le journal La Stampa, d’un échange d’embryons entre deux couples au cours d’un processus de fécondation in vitro.

Selon le journal italien, « l’erreur a eu lieu le 4 décembre alors que quatre couples différents se sont soumis dans l’hôpital […] à une fécondation assistée« . Alors que toutes les précautions auraient été prises « une femme s’est retrouvée enceinte de jumeaux conçus in vitro par un autre couple« . Concrètement, l’erreur a été mise en lumière lorsque la mère, au cours de son troisième mois de grossesse, procède à un test pour détecter d’éventuelles anomalies génétiques et qu’un problème d’ « incompatibilité génétique » est alors découvert entre les parents et les embryons. 

Réagissant, la ministre de la Santé a précisé: « Les normes nationales sur la fécondation assistée en application des directives européennes sont très rigoureuses et garantissent, si elles sont correctement appliquées, la traçabilité de tout le matériel biologique pendant le parcours de fécondation assistée« . Par cette inspection, l’objectif du ministère est de vérifier si l’hôpital Sandro-Pertini de Rome a « respecté toutes les procédures prévues par la loi et les raisons pour lesquelles l’autorité centrale (le ministère) n’a pas été avertie » du problème. 
Une commission de cinq experts a également été constituée afin de « déterminer s’il n’y a pas eu échange d’embryons avec deux autres mères traitées début décembre« . Pour le quatrième couple, la fécondation assistée a échoué. 

Pour l’heure, toutes les implantations d’embryons fécondés in vitro ont été interrompues dans ledit hôpital. 

<p> AFP 13/04/2014 - Lefigaro.fr 13/04/2014 - Europe1.fr 13/04/2014</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres