Italie : un homme paralysé autorisé à recourir au suicide assisté

Publié le 23 Mai, 2022

En Italie, un homme paralysé « qui ne peut bouger que les yeux » a reçu l’autorisation du comité d’éthique de la région des Marches de recourir au suicide assisté. Fabio Ridolfi est âgé de 46 ans. Il est alité depuis 18 ans.

Le feu vert du comité a été accordé « sur la base du précédent établi par le cas de DJ Fabo », précise l’association Luca Coscioni, qui milite pour l’euthanasie. Cet homme tétraplégique s’était suicidé dans une clinique suisse, avec le concours de Marco Cappato, membre de l’association, en 2017 (cf. Italie : un militant italien pour l’aide au suicide acquitté). La Cour constitutionnelle italienne avait estimé que « le suicide assisté pouvait être légitime dans certains cas si la personne souhaitant mourir était dans une souffrance intolérable ».

Appelant le parlement à adopter une loi traitant des questions de fin de vie, la Cour avait toutefois rejeté une requête visant à organiser un référendum sur la légalisation de l’euthanasie (cf. Italie : la Cour constitutionnelle dit non à un référendum sur l’euthanasie). « La protection minimale de la vie humaine, nécessaire au regard de la Constitution, ne serait pas préservée », avait estimé la Cour, faisant « spécifiquement référence aux personnes vulnérables ».

Fabio Ridolfi est la deuxième personne de la région des Marches à être autorisée à se suicider après le décès de DJ Fabo. Un homme tétraplégique de 44 ans prénommé Mario a également été autorisé à utiliser un barbiturique, le Tiopentone, pour mettre fin à sa vie.

Complément du 12/06/2023 : L’autorité sanitaire régionale et le comité d’éthique de la Vénétie ont approuvé vendredi une demande de suicide assisté présentée par une femme de 78 ans atteinte d’un cancer en phase terminale. Elle a déposé sa requête sur la base du récent « arrêt Cappato » de la Cour constitutionnelle, du nom de Marco Cappato, un militant pour le suicide assisté, qui stipule que la pratique est autorisée dans certaines circonstances (cf. Italie : la Cour constitutionnelle estime licite l’euthanasie alors que la loi la punit).
L’arrêt a été rendu après que trois autres régions italiennes, les Marches, l’Ombrie et le Frioul, ont rejeté des demandes similaires de patients en phase terminale.

Complément du 25/07/2023 : Dimanche, “Gloria” (nom fictif) est décédée à son domicile, dans le nord de la Vénétie.

 

Sources : ANSA (19/05/2022) ; ANSA (09/06/2023) ; ANSA (24/07/2023)

Partager cet article

Synthèses de presse

Royaume-Uni : le Parlement britannique mise sur les soins palliatifs
/ Fin de vie

Royaume-Uni : le Parlement britannique mise sur les soins palliatifs

Le Parlement britannique a remis un rapport sur la « mort assistée », sans formuler de « recommandations spectaculaires » ...
Transidentité : « au détriment de la liberté d'expression, c'est la liberté de suppression qui prévaut »
/ Genre

Transidentité : « au détriment de la liberté d’expression, c’est la liberté de suppression qui prévaut »

281 personnalités dénoncent les propos tenus lors d’une « formation aux transidentités » dans une université française ce mois-ci ...
CRISPR : des porcs génétiquement modifiés bientôt sur le marché ?
/ Génome

CRISPR : des porcs génétiquement modifiés bientôt sur le marché ?

La société Genus a modifié génétiquement des porcs via CRISPR pour qu’ils puissent résister au syndrome dysgénésique et respiratoire porcin ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres