Italie : un militant italien pour l’aide au suicide acquitté

Publié le 24 Déc, 2019

Lundi, le tribunal de Milan a acquitté Marco Cappato, accusé de complicité au suicide pour avoir « accompagné » DJ Fabo dans une clinique suisse en 2017 pour qu’il ait recours au suicide assisté, alors interdit en Italie (cf. Les Italiens ont-ils le droit de recourir au suicide assisté en Suisse ? La Cour Constitutionnelle renvoie la question au Parlement).

En septembre, la Cour constitutionnelle avait statué qu’il ne s’agissait « pas toujours d’un crime » que « d’aider une personne souffrant de souffrances intolérables » à se suicider (cf. Italie : la Cour constitutionnelle estime licite l’euthanasie alors que la loi la punit). Le tribunal de Milan a suivi cette décision.

Marco Cappato est incriminé dans une autre affaire similaire, pour laquelle une décision est attendue en février.

Note Gènéthique : Suite à sa décision du mois de septembre, la Cour constitutionnelle a demandé au législateur d’intervenir pour « mettre en conformité la loi avec sa décision ». Pour le moment, la loi continue d’interdire l’euthanasie et de punir l’instigation ou l’aide au suicide.

 

Source : Reuters, Gavin Jones (23/12/2019)

Partager cet article

Synthèses de presse

"Aide médicale à mourir" : débat au Parlement britannique
/ Fin de vie

“Aide médicale à mourir” : débat au Parlement britannique

Les députés britanniques ont débattu sur la légalisation de l'"aide à mourir" pour les "adultes mentalement compétents et en phase ...
02_google
/ IVG-IMG

Avortement : Google supprime les données de localisation

Google prévoit de supprimer automatiquement les données de localisation des utilisateurs en cas de visite dans une « clinique spécialisée ...
piglet-1639587_960_720
/ Don d'organes

Xénogreffe : des précisions sur la greffe cardiaque réalisée en janvier

L’autopsie du patient est détaillée dans un article publié le 22 juin. Les chirurgiens espèrent lancer un essai clinique ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres