Installation du Haut Conseil des biotechnologies

Publié le : 22 avril 2009

Créé par la loi sur les OGM afin d’éclairer les décisions des politiques, le Haut conseil des biotechnologies (HCB) devrait être présenté aujourd’hui par le ministre de l’écologie, Jean-Louis Borloo.

Catherine Bréchignac, présidente du CNRS depuis 2006, dirigera cette nouvelle instance.

Le HCB pourra être saisi et s’auto-saisir pour démêler les avantages et les inconvénients de technologies incontournables, dont le développement infiltre de nombreux domaines : de l’agriculture, donc l’alimentation, aux médicaments.

Les ministres rappellent que le Haut conseil a des missions qui dépassent largement la question des seuls OGM. Il pourra aussi se pencher sur la question de la modification des génomes, sur l’utilisation des micro-organismes dans les biotechnologies… Autant d’expertises indispensables pour des politiques afin "d’encadrer le développement hyper rapide des biotechnologies, aussi invasif que celui des nanotechnologies" , souligne une spécialiste du ministère.

Par ailleurs, le géant agro-industriel Monsanto a décidé de porter plainte après la décision de l’Allemagne d’interdire la culture du maïs OGM MON810 (cf. Synthèse de presse du 15/04/09),

La Croix 22/04/09 - Le Figaro (Marielle Court) 22/04/09 - France2.fr 21/04/09 - Romandie.com 21/04/09 - Le Monde 23/04/09

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres