Guatemala : le « navire pour l’avortement » a été expulsé

Publié le 27 Fév, 2017

Suite à l’entrée illégale du « navire pour l’avortement » dans les eaux territoriales du Guatemala[1], la Direction générale de l’immigration a suspendu l’autorisation de séjour au Guatemala de l’équipage du navire et a ordonné son expulsion.

 

Selon Ardani Sical, le porte-parole de l’administration, cette décision est justifiée puisque les militants ont déclaré « être des touristes et non des membres d’une ONG voulant faciliter les avortements interdits dans le pays ». Par ailleurs, l’armée guatémaltèque a déclaré qu’elle ne permettrait pas à l’ONG de mener à bien ses activités, « conformément à la Constitution concernant la préservation de la vie humaine et les lois en vigueur dans notre pays ».

 

L’équipage sera escorté par un navire de la marine guatémaltèque vers les eaux internationales.

 

[1] Le « navire pour l’avortement » contournera la législation guatémaltèque

AFP (25/02/2017) ; Reuters (24/02/2017)

Partager cet article

Synthèses de presse

04_genome
/ Génome

Génome : découverte d’une nouvelle maladie génétique affectant le cerveau

Selon des chercheurs, le gène GRIA1 est à l’origine d’une maladie génétique provoquant un « développement anormal du cerveau » ...
Israël réforme l’accès à l’avortement
/ IVG-IMG

Israël réforme l’accès à l’avortement

En Israël, l’avortement est encadré par des procédures mises en place dans les années 70. Le Parlement a approuvé une ...
justice3
/ IVG-IMG

Avortement aux Etats-Unis : la bataille judiciaire est lancée

« Les lois qui sont maintenant en place ont été adoptées par le peuple », rappelle le procureur général de Louisiane ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres