Genre : batailles pour la protection des mineurs aux Etats-Unis

Publié le 14 Mar, 2022

Vendredi 11 mars, un juge de district de l’État du Texas a temporairement bloqué la directive du gouverneur Greg Abbott qui demandait aux autorités de l’État d’enquêter sur les traitements de « changement de genre » chez les mineurs, en tant que « maltraitance d’enfants » (cf. Transition de genre chez les enfants : le gouverneur du Texas demande d’enquêter sur ces « maltraitances »). Cette directive faisait suite à une « opinion non contraignante » émise par le procureur général de l’Etat, Ken Paxton, selon laquelle certaines procédures de changement de sexe et la prescription de bloqueurs de puberté à des enfants constituent des « abus » en vertu de la loi texane.

La directive du gouverneur avait conduit à une enquête à l’encontre d’un employé de l’Etat après que sa fille ait reçu de tels traitements. Les associations American Civil Liberties Union et Lambda Legal avaient alors décidé d’intenter une action en justice.

Selon la juge de district Amy Clark Meachum qui a l’a bloquée, « la directive du gouverneur a eu l’effet d’une nouvelle loi, bien qu’il n’y ait pas de nouvelle législation, de nouveau règlement ou même de nouvelle politique de l’agence » de protection de l’enfance. Ce qui a motivé sa décision.

Vers l’interdiction des opérations de changement de sexe dans l’Idaho

Mardi 8 mars, la Chambre des représentants de l’Idaho a voté l’interdiction des chirurgies de changement de sexe et des traitements tels que comme les bloqueurs de puberté et l’hormonothérapie, pour les mineurs (cf. La chirurgie de changement de sexe : un marché qui dépasse le milliard de dollars). Les Représentants ont approuvé la mesure par 55 voix contre 13.

« Ce projet de loi vise à protéger les enfants, ce qui est un intérêt légitime de l’Etat », a déclaré le représentant républicain Bruce Skaug, auteur du projet de loi. « Nous devons cesser de stériliser et de mutiler les enfants de moins de 18 ans » (cf. Changement de sexe chez les enfants : « un des plus grands scandales sanitaire et éthique »).

Interdiction de la promotion LGBT dans les écoles de Floride

Toujours mardi dernier, le Sénat de Floride a voté une loi interdisant « les enseignements sur l’identité de genre et l’orientation sexuelle » dans les écoles primaires publiques. Elle concerne les classes de maternelle jusqu’au CE2. La loi doit encore être signée par le gouverneur de l’Etat Ron DeSantis qui y est favorable (cf. Texas : un programme transgenre dissous).

Complément du 29/03/2022 : Lundi 28 mars, Ron DeSantis, gouverneur de l’Etat de Floride a signé la loi.

 

Sources : NPR, Julian Aguilar (11/03/2022) ; Washington Times, Keith Ridler (08/03/2022) ; Le Monde avec AFP (09/03/2022) ; Reuters, Maria Caspani (29/03/2022)

Partager cet article

Synthèses de presse

Suisse : les chiffres 2021 de l’avortement
/ IVG-IMG

Suisse : les chiffres 2021 de l’avortement

L’Office fédéral de la statistique a publié les données de l’avortement en Suisse. Des chiffres stables sur les deux dernières ...
Procès GPA en Californie : ils veulent un garçon, la mère porteuse accouche d’une fille
/ PMA-GPA

Procès GPA en Californie : ils veulent un garçon, la mère porteuse accouche d’une fille

Les deux hommes, qui « rêvaient d’avoir deux fils », ont intenté un procès envers la clinique de fertilité ...
32_parlement_europeen
/ IVG-IMG

Le Parlement européen demande d’inscrire l’avortement parmi les « droits fondamentaux »

Par 324 voix contre 155, les députés européens ont voté une résolution ce jeudi, afin que le Conseil se saisisse ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres