FIV : une étude plaide pour le transfert d’un seul embryon

Publié le 13 Nov, 2017

Lors de la réunion de l’American Society for Reproductive Medicine (ASRM) début novembre, les résultats d’une étude des universités du Colorado et de Duke ont été présentés : ils démontrent que l’implantation d’un seul embryon lors des procédures de fécondation in vitro donne de meilleurs résultats et des enfants en meilleure santé. Le « taux de réussite » est deux fois supérieur avec un embryon, argumentent les chercheurs. Pour parvenir à cette conclusion, ils ont examiné les données de 30 000 patientes qui ont subi une FIV entre 2012 et 2014. Dans la plupart des cas, deux à trois embryons ont été transférés, conduisant en cas de « succès » à des grossesses multiples, plus risquées pour la mère et l’enfant.

 

Le Docteur Polotsky, qui a dirigé l’étude, veut encourager les médecins à se concentrer sur la santé de la mère et de l’enfant : « Il ne suffit pas d’obtenir une grossesse », a-t-il déclaré.

Bionews, Helen Robertson (6/11/2017)

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres