Euthanasie d’un nourrisson : acquittement du médecin

Publié le : 24 octobre 2011

Le 21 octobre 2011 à Stockholm, la justice suédoise a acquitté un médecin accusé de l’euthanasie d’un nourrisson (Cf Synthèse de presse du 15/09/11). "La cour estime qu’il n’y a aucune preuve qu’un crime ait été commis. Il n’y a pas de preuve non plus que le médecin ait fait quoique ce soit qui n’ait pas été médicalement motivé", a déclaré le jury du tribunal de Solna.

En Suède, ce procès a fait beaucoup de bruit chez les praticiens comme dans le milieu judiciaire. En effet, les médecins soupçonnés de faute professionnelle comparaissent habituellement devant le Conseil national de la Santé et du bien-être, sans conséquences judiciaires. Cette première affaire portée devant les tribunaux a fait naître "un sentiment d’insécurité dans l’ensemble du corps médical", selon la vice-présidente de l’Association des praticiens médicaux de Stockholm, Marta Christensen.

Dans cette affaire, une plainte avait été déposée par les parents du nourrisson contre un médecin anesthésiste (une femme dont l’identité est restée cachée) de l’hôpital des enfants  de Stockholm, Astrid Lindgren. Les parents de l’enfant, né prématurément, avaient donné leur accord pour un débranchement. Mais l’autopsie du bébé, mort en 2008 à 3 mois, avait révélé que l’enfant avait reçu, avant l’accord des parents sur le débranchement, une dose importante de barbiturique (thiopendal).

Margareta Leijonhufvud, pénaliste suédoise, a rappelé que la déontologie en Suède autorisait "un médecin à administrer à un patient en fin de vie des antalgiques même s’ils doivent provoquer une mort prématurée". Le médecin anesthésiste, qui a plaidé non coupable et a toujours nié avoir administré le thiopendal, étant accusé de meurtre ou tentative de meurtre, encourrait 6 à 10 ans de réclusion.
 

Le Point.fr 15/10/11 - AFP  21/10/11 – La Tribune de Genève 21/10/11 – Les Echos 21/10/11 – Elle 21/10/11

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres