Euthanasie: des pharmaciens Néerlandais refusent de délivrer les médicaments

Publié le : 28 avril 2014

Bien que l’euthanasie soit légale aux Pays-Bas, des pharmaciens Néerlandais refusent de délivrer les médicaments létaux permettant de la réaliser. Selon Altijd Wat Monitor, un programme de télévision qui a mené l’enquête, ce refus ne serait pas nécessairement motivé par des motifs religieux. Certains pharmaciens s’y refusent parce qu’il ne connaissent pas le médecin qui a approuvé l’euthanasie, d’autres parce qu’ils ne sont pas favorables à une euthanasie pour démence ou dépression. Le porte-parole de l’Association des pharmaciens précise: « Une pharmacie n’est pas une boutique qui ne fait que délivrer des doses mortelles« . 

L’article souligne que dans le protocole d’euthanasie, le pharmacien n’a aucun rôle officiel, il n’est pas obligé de coopérer. Selon Annemieke Horikx, de l’Association des pharmaciens, les pharmaciens ne devraient pas être regardés comme de simples instruments entre les mains des médecins. Et d’ajouter que les médecins appellent parfois eux-mêmes les pharmaciens pour qu’ils satisfassent leur demande. « Ce n’est pas une manière de demander des médicaments. Ce sont des questions de vie et de mort dont nous nous occupons« . 

En revanche, la député Vert Linda Voortman s’est dite scandalisée et souhaite une intervention du ministre de la Santé: « Les pharmaciens ne devraient pas pouvoir refuser ce que des médecins ont approuvé« . 

<p> Bioedge (Michael Cook) 27/04/2014</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres