Etats-Unis : une lettre ouverte pour étendre la clause de conscience

Publié le : 4 juillet 2013
Le 2 juillet dernier, près de 70 groupes religieux, menés par la conférence des évêques catholiques, ont publié une lettre ouverte pour s’insurger contre la réforme de santé du président Obama qui impose de cotiser pour la contraception. 

 

Le texte, signé par la direction de l’église catholique américaine aux cotés de groupes orthodoxes, évangélistes, baptistes, luthériens, mormons, de l’église de Scientologie et d’une vingtaine de responsables d’universités pour la plupart catholiques, demande à « étendre une clause de conscience à toute organisation ou individu qui a des objections religieuses ou morales’ à devoir cotiser pour la contraception« . Dans le même temps, il s’adresse au Congrès, afin qu’il prenne « des mesures pour prévenir de telles attaques à l’avenir ».

 

Les signataires de la lettre expriment leur inquiétude : « si le gouvernement fédéral peut obliger des personnes qui y sont moralement opposées à payer la contraception ou la pilule abortive (…) qui l’empêchera de forcer d’autres Américains à enfreindre leur conviction ? ». 
<p> AFP 02/07/2013</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres