Etats-Unis : le rejet d’un projet de loi contre les avortements sélectifs

Publié le 31 Mai, 2012

Jeudi 31 mai 2012, un projet de loi fédérale, présenté par le représentant Républicain Trent Francks de l’Arizona, et visant à interdire “les avortements sélectifs en fonction du sexe”, a été rejeté par la Chambre des représentants, à majorité Républicaine. Aux Etats-Unis, quatre Etats ont adopté ce type de législation.   

La veille du vote, le secrétaire du service presse de la Maison Blanche, Jamie Smith, avait indiqué que le Président Obama “s’opposait à toute discrimination par le sexe sous toutes ses formes”.  Toutefois, celui-ci se déclarait opposé au projet de loi, considérant que  “le Gouvernement ne doit pas s’immiscer dans les décisions médicales ou dans les affaires à caractère privé et familial“.

Le projet de loi, qui prévoyait “une peine de cinq ans de prison et des amendes contre toute personne […] incitant ou effectuant un avortement sélectif”, n’a pas obtenu la majorité des deux tiers nécessaire à son adoption (246 votes pour et 168 votes contre). 

Pourtant, selon Nicholas Eberstadt, économiste de l’American Enterprise Institute, la sélection par le sexe ‘augmente aux Etats-Unis, notamment dans la communauté des immigrés asiatiques’ “. 
 

washingtonpost.com (Ed O’Keefe) 31/05/12 – lifenews.com (Steven Ertelt) 31/05/12 – AFP 31/05/12 – elle.fr 01/06/12

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur
/ Transhumanisme

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur

Un Américain handicapé a commencé à utiliser une fonction d’intelligence artificielle pour l’aider à communiquer à une vitesse « conversationnelle » ...
Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel
/ E-santé

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel

Après sa saisine par l'ordre des médecins, le Conseil d'Etat a soumis une QPC sur les modalités d'accès au dossier ...
Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »
/ Fin de vie

Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »

Selon la Cour constitutionnelle italienne, en l’absence de législation sur le suicide assisté, les juges devront se prononcer « au ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres