Etats-Unis : le rejet d’un projet de loi contre les avortements sélectifs

Publié le : 1 juin 2012

Jeudi 31 mai 2012, un projet de loi fédérale, présenté par le représentant Républicain Trent Francks de l’Arizona, et visant à interdire « les avortements sélectifs en fonction du sexe », a été rejeté par la Chambre des représentants, à majorité Républicaine. Aux Etats-Unis, quatre Etats ont adopté ce type de législation.   

La veille du vote, le secrétaire du service presse de la Maison Blanche, Jamie Smith, avait indiqué que le Président Obama « s’opposait à toute discrimination par le sexe sous toutes ses formes ».  Toutefois, celui-ci se déclarait opposé au projet de loi, considérant que  « le Gouvernement ne doit pas s’immiscer dans les décisions médicales ou dans les affaires à caractère privé et familial« .

Le projet de loi, qui prévoyait « une peine de cinq ans de prison et des amendes contre toute personne […] incitant ou effectuant un avortement sélectif », n’a pas obtenu la majorité des deux tiers nécessaire à son adoption (246 votes pour et 168 votes contre). 

Pourtant, selon Nicholas Eberstadt, économiste de l’American Enterprise Institute, «  la sélection par le sexe ‘augmente aux Etats-Unis, notamment dans la communauté des immigrés asiatiques’ « . 
 

<p>washingtonpost.com (Ed O'Keefe) 31/05/12 - lifenews.com (Steven Ertelt) 31/05/12 - AFP 31/05/12 - elle.fr 01/06/12</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres