Etats-Unis : La Cour suprême dit non aux avortements pour les immigrées clandestines

Publié le 4 Juin, 2018

La Cour Suprême des Etats-Unis a annulé aujourd’hui une décision de la Haute-Cour du Texas prise en octobre dernier autorisant l’avortement. L’affaire concerne une jeune fille de 17 ans, connue sous le pseudonyme « Jane Doe », détenue au Texas après être entrée clandestinement sur le territoire américain. En septembre, enceinte de quelques mois, elle demande l’avortement, mais « les autorités lui [laissent] le choix entre mener sa grossesse à terme ou être expulsée pour obtenir ailleurs une interruption volontaire de grossesse ».

 

L’Union américaine pour les libertés civiles (ACLU) s’est emparée du dossier à cause de sa « forte portée symbolique » sur les « enjeux touchant aux droits des femmes et des immigrés »[1]. Le 24 octobre, la Cour d’appel fédérale de Washington a finalement affirmé le droit de la jeune migrante à obtenir un avortement[2], réalisé quelques heures plus tard par les soutiens de « Jane Doe », dès le 25 octobre au matin.

 

Les accusant d’avoir « précipité son interruption de grossesse, sans informer les procureurs et sans leur laisser le temps de poursuivre la bataille judiciaire », le ministère de la Justice a adressé un recours de 130 pages à la Cour Suprême, qui a choisi d’annuler le jugement d’octobre. Une décision qui montre la « détermination du gouvernement américain à agir en faveur des opposants à l’avortement ».

 

La Cour Suprême n’a cependant « pas indiqué aux tribunaux comment agir si de nouvelles mineures clandestines demandaient à avorter en détention »[3].

 

[1] Etats-Unis : l’avortement des migrantes mineures non accompagnées en question

[2] Migrante enceinte : La Cour fédérale de Washington autorise l’avortement

[3] Des invitations à l’avortement largement relayées auprès de toutes les immigrées illégales mineures des Etats-Unis

Le Figaro (04/06/2018)
 

Partager cet article

Synthèses de presse

cese
/ Fin de vie

Convention citoyenne sur la fin de vie : le CESE se dote d’un “comité de gouvernance”

La SFAP propose aux participants à la convention une "immersion d’un ou deux jours dans une structure de soins palliatifs" ...
Transgenre : « nous sommes devenus nous-mêmes le produit que nous devons conquérir »
/ Genre

Transgenre : « nous sommes devenus nous-mêmes le produit que nous devons conquérir »

Il existe « un intérêt financier à banaliser la transformation des corps par la chirurgie et les produits chimiques », ...
"Brain 2.0" : plusieurs milliards de dollars pour cartographier le cerveau
/ Génome, Transhumanisme

“Brain 2.0” : plusieurs milliards de dollars pour cartographier le cerveau

Les NIH ont lancé l’initiative « Brain 2.0 » pour cartographier entièrement les 86 milliards de neurones humains ainsi que leurs connexions ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres