Etats-Unis : Cellectis peut reprendre ses essais de thérapie génique

Publié le 7 Nov, 2017

La FDA[1] vient de lever la suspension des essais cliniques de la biotech française Cellectis, deux mois après les avoir stoppés suite au décès d’un patient (cf. Cellectis contraint de suspendre ses essais de thérapie génique). Il s’agit d’essais de phase 1, qui « visent à montrer la bonne tolérance des patients à l’UCART123, un anticancéreux basé sur l’édition du génome ». Ce traitement est notamment testé pour le traitement de la leucémie myéloïde aiguë et la leucémie à cellules dendritiques plasmacytoïdes. Cellectis a modifié les protocoles des deux essais cliniques, en particulier « le dosage de son produit thérapeutique ». L’entreprise doit encore s’accorder avec l’Institutional Review Boards avant de recruter de nouveaux patients.

 

[1] Food and Drug Administration.

La Tribune, Jean-Yves Paillé (7/11/2017)

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres