Et maintenant une « bière CRISPR » ?

Publié le 11 Oct, 2022

Des chercheurs de l’université KU Leuven, en Belgique, ont mis en œuvre l’outil d’édition de gènes CRISPR/Cas9 afin d’éliminer le « mauvais goût » causé par une pression excessive de dioxyde de carbone pendant la fermentation de la bière[1].

Les cuves de fermentation modernes destinées à produire de la bière sont plus hautes, ce qui permet de réduire les coûts de production. Ce nouveau design entraîne en revanche une pression plus élevée de dioxyde de carbone.

Les chercheurs ont d’abord identifié une souche de levure « particulièrement résistante au dioxyde de carbone »[2]. Ils ont ensuite séquencé son génome. Ils ont ainsi découvert qu’une seule mutation dans le gène MDS3 était à l’origine de la capacité de la bière à conserver son goût fruité, même sous la pression des cuves de fermentation modernes. Cette mutation « ne semble pas affecter les autres propriétés » de la bière indiquent les chercheurs.

 

[1] Polygenic Analysis of Tolerance to Carbon Dioxide Inhibition of Isoamyl Acetate “Banana” Flavor Production in Yeast Reveals MDS3 as Major Causative Gene, Ben Souffriau et al., Applied and environmental microbiology (08/09/2022) DOI: https://doi.org/10.1128/aem.00814-22

[2] C’est « le principal inhibiteur » de la production d’acétate d’isoamyle, un composé aromatique clé à l’origine du goût fruité de la bière.

Source : National Geographic, Sergio Parra (10/10/2022) – Photo : Alexa de Pixabay

Partager cet article

Synthèses de presse

15_cellules_souhces_adn_genetique

Des cellules souches mâles et femelles fabriquées à partir du même individu

Une « preuve de concept » que les chercheurs israéliens estiment pouvoir décliner pour toutes les cellules humaines ...
PMA : du sperme utilisé sans consentement
/ PMA-GPA

PMA : du sperme utilisé sans consentement

Deux enfants se sont aperçus que leurs pères biologiques n’avaient pas donné leur accord pour l’utilisation de leurs gamètes ...
Royaume-Uni : augmentation du nombre de mères porteuses
/ PMA-GPA

Royaume-Uni : augmentation du nombre de mères porteuses

Entre 2020 et 2021, le nombre de femmes s’étant portées candidates pour devenir mères porteuses au Royaume-Uni a été multiplié ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres