Etats-Unis : feu vert à la vente de bœufs édités génétiquement

Publié le 8 Mar, 2022

Aux Etats-Unis, les autorités réglementaires ont autorisé lundi la vente de viande bovine issue de bovins génétiquement édités « dans les années à venir ». Selon la Food and Drug Administration, « ces animaux ne posent aucun problème de sécurité ».

Les bovins produits par Recombinetics sont la troisième espèce à avoir reçu un tel feu vert pour la consommation humaine, après le saumon et le porc. Les gènes de ces bœufs sont modifiés avec l’outil d’édition du génome CRISPR. Des modifications transmissibles à la descendance. L’objectif est de leur donner « un pelage court et lisse qui leur permet de mieux supporter la chaleur ». Ils peuvent ainsi prendre du poids plus facilement, ce qui permet une production de viande « plus efficace ».

Selon la FDA, la commercialisation pourrait avoir lieu « d’ici deux ans ». Une durée qui correspond à la période de gestation, suivie de l’élevage des veaux qui peuvent être abattus après dix mois environ.

Un processus accéléré

Contrairement aux saumons et aux porcs, les bœufs n’ont pas eu à passer par un processus d’approbation de plusieurs années. La FDA a en effet déclaré qu’ils en étaient exemptés parce que « leur composition génétique est similaire à celle d’autres bœufs existants », cette caractéristique pouvant être trouvée « naturellement » dans certaines races.

Pour le Dr Steven Solomon, directeur du Centre de médecine vétérinaire de la FDA, « il n’y a aucune raison pour que la viande provenant de ces animaux ou de leur progéniture doive être étiquetée différemment ».

Les porcs génétiquement édités sont essentiellement destinés à des applications médicales (cf. Xénotransplantation : un homme reçoit un cœur de porc). Quant aux saumons, la société à l’origine de leur production a déclaré qu’ils étaient vendus à des distributeurs du Midwest et du Nord-Est du pays.

 

Source : The Hindu, AP (08/03/2022)

Partager cet article

Synthèses de presse

pixabay_-pregnant-1245703_640
/ Tous les autres thèmes

Rupture prématurée du sac amniotique : des réparations spontanées grâce au fœtus

Des scientifiques japonais de l'université de Kyoto se sont penchés sur des cas où le sac endommagé « se répare de ...
L’impact de la grossesse sur le cerveau du père
/ Tous les autres thèmes

L’impact de la grossesse sur le cerveau du père

"L’expérience des soins apportés à un nourrisson peut laisser une trace dans le cerveau des nouveaux parents" ...
Inde : Quatre femmes décèdent dans un "camp de stérilisation"
/ IVG-IMG

Inde : Quatre femmes décèdent dans un “camp de stérilisation”

Fin août, quatre Indiennes sont décédées dans un "camp de stérilisation" à la périphérie de la capitale de l’Etat de ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres