Japon : une variété de « tomates CRISPR » mise sur le marché

Publié le 27 Sep, 2021

Sicilian Rouge high Gaba : une nouvelle variété de tomates, génétiquement modifiées avec l’outil CRISPR, vient d’être commercialisée au Japon. Cette tomate produit moins d’enzymes détruisant le neurotransmetteur GABA que les tomates « naturelles », sa teneur en GABA reste donc plus élevée. La supplémentation en GABA[1] aurait « des effets bénéfiques sur le stress et le sommeil », mais elle fait débat.

« En regardant les médias, il semble que notre tomate soit le premier produit CRISPR/Cas9, mais nous ne savons pas si c’est vraiment le cas », a déclaré Minako Sumiyoshi, de l’entreprise japonaise Sanatech Seed. En effet, les Américains peuvent consommer de l’huile de soja génétiquement modifiée, mais la manipulation a été réalisée avec un outil antérieur à CRISPR. Au Canada, des essais sont en cours avec le maïs CRISPR de Corteva, mais il n’aurait pas été commercialisé. De même, un champignon CRISPR avait été approuvé en 2016 aux Etats-Unis, mais il n’aurait pas encore été mis en vente.

Au Japon, les autorités ont « décidé de ne pas règlementer la Sicilian Rouge High Gaba comme étant génétiquement modifiée », facilitant sa mise sur le marché. Les aliments CRISPR ne contiennent pas d’ADN étranger, ce qui les différencie des « OGM classiques » et provoque le débat concernant leur règlementation. Ainsi, Sanatech Seed n’envisage pas pour le moment de commercialiser sa tomate en Europe, car la règlementation OGM « rendrait le coût de l’autorisation prohibitif ».

Une autre start-up japonaise travaille sur une daurade génétiquement modifiée pour produire 50% de muscle en plus. Elle pourrait être autorisée d’ici un mois.

Sources : Trust my Science, Jonathan Paiano (24/09/2021) ; Genetic Literacy Project, Cameron Anglais (27/09/2021)

[1] Acide gabba amino butyrique

Partager cet article

Synthèses de presse

Angleterre : un homme mélange son sperme à celui de son père pour féconder sa femme
/ PMA-GPA

Angleterre : un homme mélange son sperme à celui de son père pour féconder sa femme

Le conseil municipal de Barnsley a demandé que soit pratiqué un test ADN pour déterminer l’identité du père biologique de ...
IVG : les conclusions d’une étude sur la télémédecine remises en cause
/ IVG-IMG

IVG : les conclusions d’une étude sur la télémédecine remises en cause

Les conclusions d'une étude selon laquelle la télémédecine pour prescrire des pilules abortives est « efficace » sont remises en ...
23_pilule_abortive
/ IVG-IMG

Pologne : le Parlement adopte une loi libéralisant l’accès à la « pilule du lendemain »

La chambre basse du Parlement polonais a adopté une loi autorisant l’accès à la « pilule du lendemain » dès ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres