Espagne : l’organisation Nationale de Transplantation s’oppose au « don croisé » d’organes

Publié le : 24 mai 2018

L’organisation Nationale de Transplantation (ONT) espagnole s’est exprimée au sujet du « Goblal Kidney Exchange », ou « don croisé d’organes ». C’est un procédé qui a été conçu par le prix Nobel d’économie américain, Alvin Roth, pour augmenter le nombre de donneurs d’organes. Il « consiste à mettre en contact des couples pour que, en échange d’un rein à un étranger, votre proche reçoive un rein compatible ». Les dons croisés pourraient être effectués y compris avec des donneurs de pays pauvres n’ayant pas les moyens de payer une transplantation.

 

Selon la directrice de l’ONT, Beatriz Dominguez Gil, il s’agit ni plus ni moins d’une « nouvelle forme de trafic d’organes, mais présentée comme une initiative bonne et éthique ». Elle considère que cette initiative, « sous couvert d’aide des pays riches vers les pays pauvres est en réalité un achat-vente d’organes masqué, qui ne cherche que l’exploitation ».

 

Béatrice Dominguez Gil fustige qu’un si bon accueil ait déjà été fait au programme « parce qu’il vient de la main d’un prix Nobel d’économie ».

 

Pour aller plus loin :

La gratuité des organes résistera-t-elle à la volonté de doper les dons ?

Le don croisé d’organes bientôt réalisé en France

 

<p>Observatorio de Bioetica (23/05/2018)</p> <p>ABC.es (20/04/2018)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres