Espagne : les médecins objecteurs dénoncent les « listes noires »

22 Mar, 2023

Après l’entrée en vigueur de la loi sur l’euthanasie, le 25 juin 2021, le ministère de la santé espagnol a créé des « listes noires » recensant les médecins qui refusent d’euthanasier des patients en fin de vie (cf. L’Espagne légalise l’euthanasie et le suicide assisté, Espagne : « le droit à l’euthanasie » entre en vigueur). Une méthode dénoncée par les membres de l’Association nationale pour la défense du droit à l’objection de conscience (Andoc). Ils s’y sont opposent en se fondant sur leur droit à la liberté de conscience (cf. Espagne : le Conseil Général des Médecins s’oppose à la création d’un registre des médecins objecteurs).

A l’heure actuelle, seuls 9000 médecins objecteurs y sont inscrits. D’autres, « des milliers » selon l’Andoc, « ne sont pas et ne seront jamais » inscrits sur les registres, parfois en raison de leur spécialité ou de leur crainte d’être stigmatisés. Ils expliquent que l’euthanasie n’est pas un acte médical et que leur devoir est de soigner. Ce qu’a réaffirmé l’Association médicale mondiale (cf. L’Association médicale mondiale refuse l’euthanasie).

Adoptée en moment de la crise du Covid, la loi sur l’euthanasie n’a « tenu compte d’aucun avis ou opinion de la part des associations médicales, du Conseil d’Etat ou de la magistrature ». Cette semaine, la Cour constitutionnelle s’apprête à l’approuver malgré le recours en inconstitutionnalité du parti populaire et de Vox (cf. Espagne : la loi euthanasie inconstitutionnelle ?, Espagne : recours en inconstitutionnalité contre la légalisation de l’euthanasie). Ils dénonçaient l’absence de loi sur les soins palliatifs. Chaque année, 80.000 personnes mourraient sans en bénéficier.

Selon le dernier rapport sur la santé, un Espagnol est euthanasié en moyenne toutes les 24 heures (cf. Euthanasie : l’Espagne dresse le bilan des six premiers mois, Euthanasie : L’Espagne dresse un premier bilan).

Complément du 23/03/2023 : Le 22 mars, la Cour constitutionnelle espagnole a rejeté, avec 9 voix contre 2, le recours de Vox contre la loi sur l’euthanasie. Il dénonçait la violation du droit à la vie et considérait l’euthanasie comme un acte anticonstitutionnel. Depuis son entrée en vigueur, environ 300 personnes de 29 à 97 ans, avec une moyenne d’âge de 66 ans, ont été euthanasiées selon la Asociación Derecho a Morir Dignamente.

 

Sources : El Debate, María Fernández (21/03/2023) ; El Debate, María Jamardo (21/03/2023) ; ABC, Nati Villanueva (21/03/2023) ; Reuters (22/03/2023) ; La Vanguardia, Celeste Lopez (22/03/2023)

DERNIERES ACTUALITES
Constellation – L’Homme étoilé

Constellation – L’Homme étoilé

L’Homme étoilé récidive avec un nouvel ouvrage (cf. A la vie ! ; Je serai là !). Fidèle à ses douces tonalités bleues et à ses traits sans fioritures, Xavier, alias l’Homme étoilé, raconte ses rencontres avec des patients aux portes de la mort. En effet, l’Homme...

Partager cet article
[supsystic-social-sharing id='1']

Toute l’actualité bioéthique
chez vous, gratuitement

Cochez vos choix :

En validant ce formulaire, j’accepte de recevoir les informations du site Gènéthique par email et accepte la politique de confidentialité