En Allemagne, deux gynécologues condamnées pour publicité de l’avortement

Publié le 17 Juin, 2019

Vendredi, deux gynécologues allemandes ont été condamnées à une amende de 2 000 euros pour « publicité de l’avortement ». La juge, Christine Mathiak, a fait application de la nouvelle loi adoptée en février dernier (cf. IVG en Allemagne : le Bundestag adopte l’assouplissement de l’interdiction de publicité). Elle a jugé que si les médecins pouvaient indiquer qu’elles proposaient des avortements, elles ne devaient pas préciser les circonstances, comme le fait que l’intervention était « médicamenteuse et sans anesthésie » et se déroulait dans « une atmosphère sécurisée ».  

 

Les deux condamnées envisagent de contester la décision, « si nécessaire » jusque devant la cour constitutionnelle, estimant que la loi « va à l’encontre des libertés de profession, d’opinion et d’information ».

 

La juge a considéré « qu’il n’y avait rien d’anticonstitutionnel » à la loi, considérant cependant « qu’il s’agissait d’un sujet controversé ».

AFP (14/06/19)

 

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres