Dystrophie musculaire : une thérapie génique approuvée par les experts de la FDA

Publié le 15 Mai, 2023

Dans le cadre d’une demande d’approbation accélérée, les conseillers de la FDA ont recommandé, avec 8 voix contre 6, l’approbation par l’agence de la première thérapie génique contre la dystrophie musculaire de Duchenne (cf. Thérapie génique : la FDA suspend un essai suite à un décès). Une maladie qui touche entre 10.000 et 12.000 enfants aux Etats-Unis.

Le traitement mis en place par Sarepta Therapeutics consiste à effectuer « une perfusion unique de virus génétiquement modifiés pour transporter un gène dans les muscles des patients afin de produire une version miniature d’une protéine appelée dystrophine ».

Les personnes atteintes de la maladie de Duchenne manquent de cette protéine qui protège les muscles. Le traitement à base de « micro-dystrophine » pourrait contribuer à ralentir la progression de la maladie.

Des préoccupations

Cependant, plusieurs préoccupations ont été soulevées lors des discussions. L’une d’entre elles concerne la fabrication car un changement de processus « a entraîné une diminution de la pureté de la thérapie génique dans les productions ultérieures ». D’autres portent sur la sécurité du traitement, en raison de « certaines réactions cardiaques et hépatiques ». Enfin, des experts se sont interrogés sur la balance bénéfices-risques de la micro-dystrophine.

Une étude qui devrait « atteindre une étape clé en septembre » pourrait confirmer l’efficacité du traitement.

En attendant, la FDA évalue le médicament avec des données préliminaires. Des preuves « plus directes » devront être apportées ensuite. Le Dr Peter Marks, directeur du centre d’évaluation et de recherche sur les produits biologiques de la FDA, a rappelé qu’une législation récente donnait à la FDA les moyens pour « tenir les fabricants de médicaments responsables du respect de leurs obligations après l’obtention d’une autorisation de mise sur le marché accélérée ».

La décision de l’agence est attendue pour la fin du mois de mai.

Complément du 26/06/2023 : Le 22 juin, la FDA a approuvé « de justesse » et « à titre préliminaire » le traitement pour les enfants âgés de 4 et 5 ans, « malgré les inquiétudes de certains scientifiques du gouvernement quant à la capacité du traitement à aider les garçons atteints de cette maladie héréditaire ». La thérapie génique avait été testée chez des enfants jusqu’à l’âge de 7 ans.

Les examinateurs de la FDA ont noté que la protéine résultant de cette thérapie génique est très différente de toute forme naturelle et qu’il n’existe « aucune preuve qu’elle améliore la mobilité ou la santé des patients ». Mais ils ont souligné la nature mortelle de la maladie de Duchenne et le « risque de retarder un traitement potentiellement bénéfique ».

En outre, les membres de la FDA qui ont soutenu le traitement ont semblé « rassurés » par le fait qu’une étude en cours sur 120 patients devrait s’achever à la fin de cette année. Si les résultats ne démontrent pas de bénéfice, la FDA a la possibilité de révoquer l’autorisation.

Le prix du traitement s’élèvera à 3,2 millions de dollars, a indiqué Sarepta Therapeutics.

Complément du 06/11/2023 : Dans des communiqués distincts, Sarepta Therapeutics et Roche ont indiqué que leur thérapie baptisée Elevidys « n’a pas atteint la significativité statistique sur le critère principal d’une étude randomisée qui la compare à un placebo ». Elle a toutefois « obtenu des résultats significatifs sur plusieurs critères secondaires », après un an de suivi.

 

Sources : NPR, Scott Hensley et Rob Stein (12/05/2023) ; AP, Matthew Perrone (23/06/2023) ; APM news (31/10/2023)

Partager cet article

Synthèses de presse

Une sœur mère porteuse, une autre pour les ovocytes
/ PMA-GPA

Une sœur mère porteuse, une autre pour les ovocytes

Emersyn a été conçue en utilisant les gamètes du mari de Jaclyn et les ovocytes de Meredith, sa sœur. Et ...
Drapeaux Europe
/ PMA-GPA

“Exploitation de la GPA” : une forme de traite des êtres humains selon le Parlement européen

Le Parlement européen a voté en faveur du projet de révision de la Directive européenne sur la traite des êtres ...
Des fœtus de singe génétiquement édités in utero
/ Génome

Des fœtus de singe génétiquement édités in utero

Lundi, des chercheurs de l'université de Pennsylvanie et de l'hôpital pour enfants de Philadelphie ont affirmé être parvenus à modifier ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres