Dr Hatzfeld et les cellules souches

Publié le 10 Sep, 2004

Le Dr. Antoinette Hatzfeld (Cnrs UPR 9045, institut André Lwoff, Villejuif) revient sur les propriétés des cellules souches adultes et des cellules souches embryonnaires.
Elle déclare que les cellules souches adultes ne peuvent pas se multiplier indéfiniment sans se différencier et ne peuvent donner tous les tissus de l’organisme. En revanche, elle précise que les cellules souches embryonnaires, c’est à dire prélevées sur un embryon, sont capables de se multiplier indéfiniment et de donner tous les types cellulaires et tissulaires d’une personne.
Selon elles, les lignées de cellules souches embryonnaires devraient permettre de remplacer les modèles animaux. Le Dr. Hatzfeld juge que ces études sur les cellules souches embryonnaires devraient permettre de pallier la pénurie de donneurs d’organes.

NDLR : Nous pouvons nous étonner de ces affirmations relativisant les propriétés des cellules souches adultes à la lumière des récentes publications scientifiques. Les thérapies cellulaires, à base de cellules adultes, ont notamment déjà fait leur preuve dans le traitement de la maladie de Parkinson (Nature Medecine de mai 2003). Déjà, en juin 2002, l’équipe de Catherine Verfaillie publiait dans Nature ses résultats révélant que des cellules souches dérivées de moelle osseuse pouvaient participer à la formation des trois tissus embryonnaires que sont l’ectoderme, l’endoderme et le mésoderme. Ces cellules, appelées MAPCs (multipotent adult progenitor cells) par les auteurs de l’étude, sont pluripotentes : elles peuvent donner toutes les différenciations cellulaires à condition d’être dans un environnement adéquat. Par ailleurs, Jacques Testard, père de la fécondation in vitro en France, explique « nul ne semble prendre en compte que la possibilité de recherche sur les embryons humains, ouverte depuis 1990 en Grande-Bretagne, n’a conduit à aucun résultat d’intérêt » (Le Monde, 26 janvier 2004).

Le Quotidien du Médecin 10/09/04

Partager cet article

Synthèses de presse

04_genome
/ Génome

Génome : découverte d’une nouvelle maladie génétique affectant le cerveau

Selon des chercheurs, le gène GRIA1 est à l’origine d’une maladie génétique provoquant un « développement anormal du cerveau » ...
Israël réforme l’accès à l’avortement
/ IVG-IMG

Israël réforme l’accès à l’avortement

En Israël, l’avortement est encadré par des procédures mises en place dans les années 70. Le Parlement a approuvé une ...
justice3
/ IVG-IMG

Avortement aux Etats-Unis : la bataille judiciaire est lancée

« Les lois qui sont maintenant en place ont été adoptées par le peuple », rappelle le procureur général de Louisiane ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres