Des cellules pluripotentes à partir de cellules souches adultes

Publié le : 1 juin 2007

Une découverte révolutionnaire

 

Une équipe de chercheurs japonais (Pr Shinya Yamanaka, Université de Kyoto) et deux équipes de chercheurs américains (Whitehead Institute for Biomedical Research de Cambridge, Massachusetts et Harvard Stem Cell Institute de Boston) ont réussi à transformer des cellules de peau prélevées sur des souris adultes en cellules pluripotentes.

 

Konrad Hochedlinger, de l’Harvard Stem Cell Institute de Boston, a publié ses résultats dans la revue Cell Stem Cell. Les 2 autres équipes ont publié leurs travaux sur le site Internet de Nature (1).

 

Des cellules adultes pluripotentes

 

Les cellules adultes ont été reprogrammées pour devenir pluripotentes. Jusqu’à présent, la communauté scientifique s’accordait à dire qu’il était impossible qu’une cellule différenciée puisse revenir au stade d’une cellule indifférenciée et pluripotente. Cette expérience prouve aujourd’hui le contraire1. Appliquée à l’espèce humaine, ces résultats révolutionneraient l’ensemble des recherches sur les cellules souches et rendraient définitivement inutiles les recherches sur l’embryon qui posent tant de graves problèmes éthiques.

 

Les travaux de Yamanaka

 

En août dernier, M. Yamanaka avait déjà découvert qu’en insérant 4 gènes dans des cellules de peau de souris, appelées fibroblastes, celles-ci avaient un potentiel extraordinaire, lors de tests en laboratoire. Mais ces cellules dites « iPS » présentaient encore des difficultés. Or les trois études qui viennent d’être publiées montrent que les cellules iPS s’avèrent avoir des propriétés identiques à celles des cellules souches embryonnaires.

 

Les chercheurs précisent qu’ils ne savent pas si cette procédure expérimentale pourra être reproduite avec succès sur des cellules humaines. Par ailleurs, l’un des gènes insérés est connu pour favoriser le cancer. Dans cette expérience, les souris qui ont reçu ces cellules iPS présentent des tumeurs.

 

En septembre 2006, le Professeur Yamanaka avait présenté ses travaux précurseurs au Congrès de Rome sur les cellules souches adultes, organisé par l’Académie pontificale pour la vie, la Fédération internationale des associations médicales catholiques (FIAMC) et la Fondation Jérôme Lejeune (voir article « Eclairage éthique sur le Téléthon 2006 » d’octobre 2006). Il annonçait déjà avoir identifié les facteurs qui génèrent des cellules souches pluripotentes à partir de cultures de fibroblastes.

 

Aujourd’hui, ses publications, confirmées par deux autres équipes, font l’unanimité. Pour Hans Schöler, du Max Planck Institute for Molecular Biomedecine de Munster, « c’est une réussite aussi importante que Dolly », la première brebis clonée au monde. 

 

1. Ces travaux ont été publiés dans les revues Nature et Cell Stem Cell du 6 juin 2007.

 

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres