Décès prématuré pour des souris clonées

Publié le : 12 février 2002

La revue Nature Genetics rapportent les travaux des chercheurs de l’Institut national des maladies infectieuses de Tokyo sur des expériences de clonage de souris.

 

Les chercheurs ont cloné 12 souris par transplantation nucléaire. 10 sont mortes avant 800 jours alors que les souris vivent en moyenne 4 ans. Ces souris clonées présentaient à l’autopsie un foie et des poumons défectueux ainsi qu’un système immunitaire  endommagé. Les chercheurs ont constaté que les chromosomes des souris clonées étaient plus vieux que ceux de rongeurs du même âge.

 

Or la division cellulaire est due à l’activité des télomères qui sont des morceaux d’ADN situés à l’extrémité des chromosomes. Quand ces  télomères disparaissent la cellule cesse de se diviser, vieillit et meurt. Un phénomène comparable avait déjà été observé chez Dolly dont les chromosomes sont plus vieux que la brebis elle-même.

<p>Cybersciences (Aurélie Deléglisse) 11/02/02 – Quotidien du Médecin (Dr Emmanuel de Viel) 12/02/02 - Le Temps (Anne Crisinel) 13/02/02 - Thérapeutique & Informations 13/02/02 - Le Monde (Catherine Vincent) 15/02/02</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres