Croatie : le nombre d’avortements diminue

Publié le 26 Déc, 2007

En Croatie, les avortements ont diminué de 88,5 % entre 1989 et 2005, sans changer la loi sur l’avortement.

Ces chiffres ont été présentés par Marijo Zivkovicc, président du Centre pour la Famille de Zagreb, lors d’une journée organisée par le Mouvement pour la vie italien, le 11 décembre à Strasbourg.

Ce colloque autour de la défense de la vie et de la famille a réuni des représentants d’associations et de mouvements de toute l’Europe : France, Italie, Espagne, Allemagne, Pologne, Autriche, Belgique, Hongrie, Roumanie, Slovaquie, Suisse, Chypre, Slovénie, Croatie, etc…

En 1989, dernière année du régime communiste en Croatie, 40 000 avortements ont été enregistrés dans le pays ; en 2005, 4 600 avortements ont été enregistrés.

Marijo Zivkovicc a expliqué que la baisse du taux d’avortement en Croatie est "entièrement le fruit du travail d’éducation et de formation à l’Evangile de la vie promu par l’Eglise et les associations catholiques". En effet, celles-ci ont diffusé des films, des dépliants, des brochures, des livres par milliers sous le régime communiste et par millions depuis 1989.

"Contrairement à l’ensemble de l’Europe, la Croatie a vu en 1995 une augmentation de 11% du nombre de jeunes âgés de moins de 14 ans ; de plus en plus de familles avec au moins trois enfants ; un faible taux de divorces, un taux très faible de personnes porteuses du virus du SIDA et un faible taux de personnes utilisant le préservatif", a indiqué Zenit

Les autorités croates ont encouragé le renouvellement démographique, expliquant que les familles stables et nombreuses sont un bien pour l’ensemble du pays.

Notons que la pièce croate de 25 Kuna (qui équivaut à trois euros), frappée en l’an 2000, représente un enfant dans le ventre de sa mère, avec une partie du cordon ombilical.

Zenit 24/12/07

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel
/ E-santé

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel

Après sa saisine par l'ordre des médecins, le Conseil d'Etat a soumis une QPC sur les modalités d'accès au dossier ...
Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »
/ Fin de vie

Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »

Selon la Cour constitutionnelle italienne, en l’absence de législation sur le suicide assisté, les juges devront se prononcer « au ...
Tennessee : « Il n'existe pas de droit fondamental à un certificat de naissance mentionnant l'identité de genre au lieu du sexe biologique »
/ Genre

Tennessee : « Il n’existe pas de droit fondamental à un certificat de naissance mentionnant l’identité de genre au lieu du sexe biologique »

Une cour d'appel a statué que le Tennessee ne pratiquait pas de discrimination en n'en autorisant pas à modifier la ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres