Chine : naissance d’une petite fille après une autogreffe de tissus ovariens

Publié le 20 Sep, 2021

Li a donné naissance à une petite fille en bonne santé. Pour la première fois en Chine, cette grossesse naturelle a été possible grâce à une autogreffe de tissu ovarien congelé, puis décongelé (cf. Un bébé suite à une autogreffe de tissu ovarien).

La jeune femme de 29 ans avait fait congeler une partie de son tissu ovarien, en 2016, avant de subir une greffe de moelle osseuse. Ce traitement, comme une radiothérapie ou une chimiothérapie, a pour conséquence d’endommager la fonction ovarienne. Cela entraine une ménopause précoce dans quasiment 100% des cas (cf. L’autogreffe de tissu ovarien, pour prélever la fertilité des femmes atteintes de cancer).

En 2018, Li a subi une greffe de son tissu ovarien pour retrouver la fertilité. Son médecin, le docteur Ruan Xiangyan, directeur du département d’endocrinologie de l’hôpital d’obstétrique et de gynécologie de Beijing, rappelle que « la technologie de base de la transplantation de tissu ovarien congelé-décongelé est la cryoconservation ». Il ajoute « dans les situations d’urgence, la cryoconservation et la transplantation de tissu ovarien sont le seul moyen de protéger et de préserver la fertilité chez ces patientes en âge de procréer ».

La fertilité naturelle des femmes en âge de procréer peut ainsi être prolongée de 10 à 30 ans. Cette technique permet d’éviter la congélation d’embryons ou d’ovocytes et le recours à la Procréation Médicalement Assistée (PMA).

Complément du 22/11/2022 : Un bébé, conçu par FIV, est né en Angleterre d’une mère qui s’est fait retirer puis réimplanter du tissu ovarien. Avant de suivre un traitement contre le cancer du sein, elle s’est fait retirer son ovaire en 2018. Les tissus contenant des ovocytes ont été congelés à -180° puis lui ont été réimplantés. En Angleterre la procédure est proposée par le National Pediatric Fertility Preservation Service.

Source : Manilla Bulletin, Xinhua (20/09/2021) ; Bionews, Maria Botcharova (21/11/2022)

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres