Chili : la Chambre basse du Parlement vote l’avortement jusqu’à 14 semaines

Publié le 30 Sep, 2021

Au Chili, la chambre basse du Parlement a adopté le mardi 28 septembre une proposition de loi élargissant l’accès à l’avortement jusqu’à 14 semaines.

En 2017, le Chili avait légalisé l’avortement, dans trois cas : la vie de la femme est en danger, le fœtus n’est pas viable ou la grossesse résulte d’un viol (Cf. Le Chili dépénalise l’avortement dans certains cas).

La proposition de loi déposée en 2018 par l’opposition de gauche (Cf. Des députées chiliennes déposent un projet de loi en vue de légaliser l’avortement jusqu’à 14 semaines) a pour objet de dépénaliser l’avortement jusqu’à 14 semaines de grossesse. Le texte était débattu, depuis le mois de janvier, devant la Chambre basse. Il a finalement été voté à une courte majorité, malgré l’opposition du gouvernement.

La proposition de loi doit maintenant être examinée par le Sénat.

 

Sources : AFP (28/09/2021) ; Reuters, Fabian Cambero (29/09/2021) ; Libération (28/09/2021)

Partager cet article

Synthèses de presse

Sperme
/ Tous les autres thèmes

Infertilité masculine : des essais de cryoconservation testiculaire début 2022

Face à l’augmentation du nombre de cancers infantiles en Ecosse, la recherche en vue de la restauration de la fertilité ...
Supprimer la clause de conscience ? Des questions juridiques et éthiques
/ IVG-IMG

Supprimer la clause de conscience ? Des questions juridiques et éthiques

Depuis le lundi 29 novembre 2021, l’Assemblée nationale examine la proposition de loi « visant à renforcer le droit à ...
02_ogm_mais_8
/ OGM

La Commission européenne pourrait déréguler les « nouveaux OGM » dès 2023

La directive 2001/18 encadre actuellement « la mise sur le marché, la traçabilité et l’étiquetage des cultures génétiquement modifiées ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres