Cellules iPS : première preuve de concept d’un traitement

Publié le 26 Mai, 2009

Lin Ye et coll. viennent de publier une étude "qui constitue la première preuve de concept d’un traitement de la bêta-thalassémie en utilisant des cellules iPS (cellules souches pluripotentes induites) réalisées à partir des cellules prélevées lors du diagnostic prénatal".

Rappelons qu’actuellement, en cas de diagnostic de bêta-thalassémie homozygote chez un fœtus, les parents doivent "choisir" entre interrompre la grossesse ou la poursuivre "tout en sachant qu’il leur faudra prendre soin de l’enfant malade par la suite".

Le Quotidien du Médecin (Dr Béatrice Vuaille) 26/05/09

Partager cet article

Synthèses de presse

Thérapies de conversion : le Sénat vote le texte sans supprimer la notion d’« identité de genre »
/ Genre

Thérapies de conversion : le Sénat vote le texte sans supprimer la notion d’« identité de genre »

Selon la rapporteur et la ministre, la notion d’identité de genre est « établie et déjà présente dans le code pénal » ...
Pieds médecins
/ Fin de vie

Argentine : Vers une légalisation d’un « droit à mourir » ?

Trois projets de loi « visent à ce qu’une personne souffrant d’une maladie grave, chronique et irréversible décide quand mourir » ...
Australie : La chambre des représentant adopte la FIV à trois parents
/ Génome, PMA-GPA

Australie : La chambre des représentant adopte la FIV à trois parents

Le don mitochondrial a été autorisé par la Chambre des représentants australienne. Le projet de loi a nécessité « un vote ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres