Californie : un programme de “réparation” des stérilisations forcées

Publié le 6 Jan, 2023

Environ 600 personnes, encore en vie et stérilisées contre leur gré ou à leur insu par le gouvernement californien jusqu’à l’interdiction de cette pratique en 2014, sont concernées par le programme de « réparation » mis en place depuis un an et jusqu’à la fin de l’année 2023. En 2021, la Californie a été le troisième Etat à approuver ce programme de « réparation », après la Caroline du Nord et la Virginie (cf. Etats-Unis : 31 Etats pratiquent encore des stérilisations forcées).

Les personnes stérilisées avec des visées eugénistes, de 1909 à l’abrogation de la loi en 1979, et les 144 femmes qui l’ont été entre 2005 et 2013 dans les prisons d’Etat peuvent recevoir un dédommagement de 15.000 dollars. 4,5 millions de dollars ont été consacrés à ce programme mené par le California Victims’ Compensation Board.

Après un an de recherche, seules 51 personnes ont été dédommagées, sur 310 demandes. 103 demandes ont été refusées, 3 clôturées incomplètes, et 153 sont en cours de traitement. De nombreux dossiers ont été détruits ou perdus. Afin de retrouver ces victimes, les responsables de l’Etat ont contacté les maisons de retraite. Une campagne de communication a aussi été conclue en octobre dernier avec JP Marketing consacrant un budget de 280.000 dollars. Des publicités téléphoniques et radiophoniques devraient en outre avoir lieu.

Wendy Carrillo, membre démocrate de l’Assemblée de Californie, souhaite donner plus de temps aux victimes en prolongeant le délai au-delà de 2023, et en intégrant parmi les bénéficiaires les personnes stérilisées dans les hôpitaux financés par le comté. Plus de 200 femmes l’ont été entre 1968 et 1974 au centre médical Los Angeles-USC.

 

Source : Stat, Adam Beam (04/01/2023)

Partager cet article

Synthèses de presse

PMA : plus de 500 Japonaises ont eu recours à des donneurs de sperme étrangers
/ PMA-GPA

PMA : plus de 500 Japonaises ont eu recours à des donneurs de sperme étrangers

Depuis mars 2019, plus de 500 Japonaises ont eu recours à la banque de sperme Cryos International basée au Danemark ...
Euthanasie : un nouveau "non" de la Cour constitutionnelle portugaise
/ Fin de vie

Euthanasie : un nouveau “non” de la Cour constitutionnelle portugaise

La Cour invoque une « intolérable imprécision » dans la rédaction de la proposition de loi visant à dépénaliser l'euthanasie au Portugal ...
07_pma_cryoconservation
/ PMA-GPA

PMA post-mortem : vers un délai de 5 ans en Belgique

Le Conseil des ministres belge a approuvé un avant-projet de loi visant à prolonger le délai légal d’utilisation des gamètes ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres