Arkansas : vers l’interdiction des transitions de genre pour les mineurs ?

Publié le 30 Mar, 2021

Lundi 29 mars, le Sénat de l’Arkansas a voté l’interdiction des traitements de transition de genre pour les mineurs, par 28 voix contre 7. Le texte doit encore être signé par le gouverneur, Asa Hutchinson. S’il est adopté, « il s’agira de la première interdiction de ce type dans le pays ». Le gouverneur n’a pas indiqué s’il soutenait la mesure. Il dispose de cinq jours pour prendre une décision.

Le projet de loi interdit aux médecins de fournir un traitement hormonal ou chirurgical aux mineurs, en vue d’une transition de genre. Le texte leur interdit également de « les orienter vers d’autres prestataires ».

« Ce projet de loi vise à protéger les enfants dans un domaine où ils ont vraiment besoin d’être protégés », a expliqué le sénateur républicain Alan Clark, qui a parrainé la mesure. En Alabama et dans le Tennessee, des législateurs envisagent « des interdictions similaires ».

Complément du 7/04/2021 : Malgré le veto du gouverneur lundi 5 avril, l’assemblée législative a adopté la mesure. Il suffit d’une majorité simple de la Chambre et du Sénat pour passer outre le veto du gouverneur en Arkansas.

Sources : Washington Times, Andrew De Millo (29/03/2021), Andrew De Millo (05/04/2021), Associated Press (06/04/2021)  – Photo : iStock