Affaire V. Lambert: des membres de la famille demandent à la CEDH de déclarer le recours des parents irrecevable

Publié le : 25 juillet 2014

Le 20 juin dernier, le Conseil d’Etat préconisait de cesser l’alimentation et l’hydratation de Vincent Lambert, autrement dit il requérait sa mort. A la suite de cette décision, les parents de Vincent Lambert saisissaient en urgence la Cour européenne des droits de l’homme qui, le 25 juin, décide de suspendre la décision du Conseil d’Etat (Cf Synthèse de presse Gènéthique du 20/06/2014 et du 25/06/2014). 

Ce 24 juillet, une tribune transmise à l’AFP relance la polémique. Des frères et soeurs de Vincent Lambert, au nombre de cinq, demandent à la Cour européenne des droits de l’homme de déclarer irrecevable le recours des parents pour son maintien en vie: 
 » Nous demandons à la Cour européenne des droits de l’homme de déclarerirrecevable [ce recours qui] constitue un acharnement thérapeutique et judiciaire en totale contradiction avec ses demandes « . Ils ajoutent : « Il est maintenant acté qu’il (Vincent Lambert) ne peut plus communiquer avec ses proches et particulièrement avec sa fille de 6 ans. Les lésions irréversibles plusieurs fois établies nous ont tous convaincus de ce qu’il voudrait qu’on fasse pour lui maintenant : le laisser partir« .

<p>Lemonde.fr 24/07/2014</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres