Vers un remboursement de la congélation des ovocytes dans l’Illinois

Publié le 23 Avr, 2018

La loi américaine impose la prise en charge de la PMA en cas d’infertilité, mais ne prévoit rien pour la conservation des ovocytes pour des patientes atteintes de cancer[1], soumises à des traitements médicaux risquant de les rendre infertiles.

 

L’année dernière, le Connecticut et Rhode Island ont adopté une loi assurant le remboursement de cette « préservation de la fertilité », le Maryland a un projet de loi similaire en cours. L’Illinois étudie donc un tel projet de loi, pour que « les patientes atteintes de maladies telles que le cancer, le lupus et l’anémie falciforme obtiennent la couverture dont elles ont besoin pour avoir des enfants biologiques ».

 

Si congeler des spermatozoïdes est peu onéreux, congeler des ovocytes ou des embryons peut aller jusqu’à 10 000 $, une somme inaccessible pour beaucoup. Couvrir ces frais augmenterait sensiblement la cotisation de chaque assuré.

 

Parmi les défenseurs du projet de loi, on trouve des « organisations professionnelles et groupes de pression » qui « militent en faveur de l’adoption du projet de loi, tout comme Ferring Pharmaceuticals, qui fabrique des médicaments dans le cadre du processus de récupération des ovules. »

 

[1] En Belgique, l’oncofreezing remboursé et étendu à de nouveaux patients

Medical Press, Lisa Schencker (23/04/2018)

Partager cet article

Synthèses de presse

Une sœur mère porteuse, une autre pour les ovocytes
/ PMA-GPA

Une sœur mère porteuse, une autre pour les ovocytes

Emersyn a été conçue en utilisant les gamètes du mari de Jaclyn et les ovocytes de Meredith, sa sœur. Et ...
Drapeaux Europe
/ PMA-GPA

“Exploitation de la GPA” : une forme de traite des êtres humains selon le Parlement européen

Le Parlement européen a voté en faveur du projet de révision de la Directive européenne sur la traite des êtres ...
Des fœtus de singe génétiquement édités in utero
/ Génome

Des fœtus de singe génétiquement édités in utero

Lundi, des chercheurs de l'université de Pennsylvanie et de l'hôpital pour enfants de Philadelphie ont affirmé être parvenus à modifier ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres