Vers l’utilisation de CRISPR pour traiter le Covid-19 ?

Publié le 15 Juil, 2021

En utilisant l’outil d’édition génétique CRISPR, des chercheurs australiens ont empêché la réplication du Sars-CoV-2 dans des cellules humaines in vitro. Ces résultats publiés dans la revue Nature Communications[1] « pourrai[en]t ouvrir la porte à de nouveaux traitements contre le Covid-19 ».

Les « ciseaux moléculaires », CRISPR-Cas13b en l’occurrence, ont été adaptés pour reconnaître le virus. Une fois lié à l’ARN du Sars-CoV-2, l’outil CRISPR « dégrade la partie du génome dont il a besoin pour se répliquer à l’intérieur des cellules, l’empêchant ainsi de se multiplier et d’aller infecter d’autres cellules ». La technique a également été testée sur le variant alpha, et s’est révélée « efficace » selon les chercheurs.

« Nous avons encore besoin de meilleurs traitements pour les personnes hospitalisées à cause du Covid », pointe Sharon Lewin, directrice du Peter Doherty Institute for Infection and Immunity, et auteur principal de l’étude. Mais le temps nécessaire à l’obtention de « traitements à large diffusion » se compte en années, prévient-elle. L’objectif : « un simple antiviral, pris par voie orale, que les patients recevraient dès que leur test de dépistage Covid-19 serait positif ».

Après les essais in vitro, les chercheurs comptent à présent procéder à des essais chez l’animal. Selon Mohamed Fareh, chercheur au Peter MacCallum Cancer Centre et co-auteur de l’étude, en raison de « la souplesse et l’adaptabilité de sa conception », cet outil pourrait également être utilisé pour traiter « une multitude de virus pathogènes, notamment la grippe, le virus Ebola et peut-être le VIH ».

 

[1] Mohamed Fareh et al, Reprogrammed CRISPR-Cas13b suppresses SARS-CoV-2 replication and circumvents its mutational escape through mismatch tolerance, Nature Communications (2021). DOI: 10.1038/s41467-021-24577-9

Sources : AFP (13/07/2021) ; Trust my Science, Jonathan Paiano (14/07/2021)

Partager cet article

Synthèses de presse

17_trisomie21
/ Diagnostic Prénatal

DPN : Un médecin accusé de “négligence” est acquitté

La mère a déclaré que s’ils avaient su que leur fille, née en 2011, était trisomique, elle aurait décidé d’avorter ...
Le Laos autorise la GPA et l’avortement
/ IVG-IMG, PMA-GPA

Le Laos autorise la GPA et l’avortement

Une nouvelle loi autorise la maternité de substitution et l’avortement, au Laos. Selon le ministère de la Santé, le nouveau ...
Carte d’identité en Argentine : H, F ou "X"
/ Genre

Carte d’identité en Argentine : H, F ou “X”

Il existe désormais 3 catégories possibles pour identifier le sexe du détenteur de documents d’identité : "masculin", "féminin", ou "X" ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres