USA : une femme schizophrène avortée sans consentement

Publié le : 20 janvier 2012

Le 17 janvier 2012, la cour d’appel du Massachusetts a annulé la décision prise par la juge des affaires familiales, qui avait ordonné la stérilisation forcée d’une femme schizophrène enceinte de six mois, donnant par la même son autorisation pour l’avortement demandé par la famille de celle-ci. La cour d’appel a statué que la demande de stérilisation n’ayant pas été faite par la personne concernée, elle n’était qu’une initiative personnelle de la juge des affaires familiales. Elle n’a cependant pas contesté le consentement donné en faveur de l’avortement.

L’affaire est au centre d’une polémique aux Etats-Unis, car il s’agit d’autoriser un avortement sur une femme psychiatriquement atteinte, sans son consentement. En effet, Mary Moe, âgée de 32 ans, atteinte de schizophrénie et de trouble bipolaire, a exprimé clairement son refus d’être avortée. 

The Boston Globe (Peter Schworm) 17/01/12

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres