USA : recherche sur les cellules souches embryonnaires humaines

Publié le : 4 décembre 2009

Les autorités médicales américaines ont autorisé mercredi 3 décembre 2009 l’utilisation de 13 nouvelles lignées de cellules souches embryonnaires humaines pour la recherche publique. Ce sont les premières depuis que Barack Obama a annoncé, le 9 mars dernier, vouloir revenir sur l’interdiction faite par George W. Bush en 2001. "Ces cellules souches sont dérivées d’embryons donnés, selon un processus éthique éprouvé", a indiqué le directeur des Instituts américains de la santé.

Notons que le président des Etats-Unis a également nommé la semaine dernière la présidente et le vice-président de la nouvelle Commission présidentielle pour les études et questions bioéthiques : Amy Gutman (présidente de l’université de Pennsylvanie) et James W. Wagner (président de l’université d’Emory, en Géorgie).

La nouvelle Commission devrait constituer un véritable "corps politique", composé de 13 membres, et non plus un conseil d’experts telle qu’elle l’était sous l’administration Bush.

Selon un communiqué de presse de la Maison Blanche, la Commission devra "identifier et promouvoir des politiques et pratiques qui permettent de s’assurer que la recherche scientifique, l’administration de soins médicaux et les innovations technologiques sont menées de manière éthique".

La Croix 04/12/09 - BioEdge (Michael Cook) 28/11/09 - Le Quotidien du médecin 07/12/09

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres