Une prothèse bionique du bras, contrôlée par la pensée

Publié le 24 Fév, 2020

Amputée des deux jambes et du bras droit à la suite d’un accident il y a 14 ans, une française porte depuis six mois un bras bionique, contrôlé par la pensée.

Les nerfs du bras qui avaient été sectionnés ont été greffés sur les muscles restants. Lorsque la jeune femme pense à un mouvement, l’information parcourt le nerf et le nerf fait contracter le muscle. Plus précisément, explique Dr De Keating-Hart, l’orthopédiste qui l’a opérée : «  lorsqu’il y a une contraction musculaire, il y a une petite électrode qui est posée sur les muscles de Priscille. Et lorsqu’elle active, qu’elle pense à un mouvement, le muscle se contracte, envoie l’information aux petits capteurs de la prothèse et qui envoie un signal électrique dans les microprocesseurs de la prothèse pour permettre l’ouverture et la fermeture des doigts, du coude et de l’avant-bras ».

L’adaptation à cette prothèse s’est faite progressivement et la jeune femme continue à apprendre à la diriger par la pensée. Elle espère que ce protocole de « rééducation » qui devrait durer deux ans lui permettra de « faire des bonds en avant dans [son] autonomie ».

Complément du 16/03/2023 : Amputé de deux membres, un homme de 43 ans, Nicolas Kraszewski,  va être opéré lundi 20 mars 2023 à la clinique Jules-Verne, à Nantes, en vue d’être équipé d’un bras artificiel complet contrôlable par la pensée.

 

Sources : RTBF, JB et HM (23.02.2020) ; Ouest France, Xavier Boussion (14/03/2023)

 

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres