Belgique : une Française euthanasiée à cause d’une prothèse vaginale

13 Nov, 2023

Souffrant suite à la pose, sans son consentement, d’une prothèse vaginale, Elodie, une Française de 37 ans, a été euthanasiée en Belgique.

S’étant rencontrés sur les bancs de la faculté, le couple a eu un premier enfant en 2010 témoigne Thomas, son mari âgé de 40 ans. Un accouchement qui laisse à Elodie une déchirure profonde du périnée. En 2014, après avoir accouché de leur second, la jeune maman ressent une « gêne persistante », « une sensation étrange que le muscle ne tient plus ».

Le couple se rend alors dans un hôpital parisien où le chirurgien leur apprend que « c’est rien du tout ». Mais, après l’opération, le 6 novembre 2019, le chirurgien annonce à Elodie qu’il lui a posé une prothèse par voie vaginale, sans lui en avoir parlé au préalable.

Elodie « avait l’impression qu’on lui avait écartelé le bassin, comme un effondrement de l’intérieur ». Au fil des jours la douleur persiste. Alors que le retrait de la prothèse était programmé, « tout s’est aggravé » explique Thomas. L’implant était ancré dans la chair d’Elodie et ne pouvait être enlevé. En février 2020, les implants ont été interdits en France. Elodie et d’autres femmes portent plainte pour « blessures volontaires ».

« En proie à de graves infections » elle reste clouée au lit. Le couple se rend alors aux Etats-Unis où Elodie se fait opérer pour retirer la prothèse, mais le chirurgien la prévient : « à l’intérieur, c’est une boucherie ».

Sans le dire explicitement, Elodie commence à évoquer l’euthanasie. « J’en peux plus, prépare-toi » répète-t-elle à Thomas, son mari. « Elle disait qu’elle essayait de se détacher des enfants. Mais ce n’était pas vrai, jamais elle ne refusait leurs câlins. Ils lui donnaient de la force » explique Thomas.

Finalement, Elodie s’est rendue en Belgique pour recourir à l’euthanasie. Jusqu’au dernier moment, son mari a rêvé d’une volte-face, mais elle est décédée le 23 août 2023.

 

Sources : Le Parisien, Elsa Mari (10/11/2023) ; Midi Libre, Ambre Bougnoux (11/11/2023) – Photo : iStock

DERNIERES ACTUALITES
Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?

Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?

Le 17 juillet, Florian Willet, directeur général et vice-président de l'organisation The Last Resort a indiqué que la « capsule » de suicide assisté Sarco pourrait être utilisée « très bientôt » pour la première fois en Suisse (cf. Suisse : la « capsule » pour...

Partager cet article
[supsystic-social-sharing id='1']

Toute l’actualité bioéthique
chez vous, gratuitement

Cochez vos choix :

En validant ce formulaire, j’accepte de recevoir les informations du site Gènéthique par email et accepte la politique de confidentialité