Une première greffe de main adulte en Pologne

Publié le 22 Déc, 2016

Un polonais âgé de 32 ans a été greffé d’une main en Pologne. Les chirurgiens de l’hôpital universitaire de Wroclaw ont révélé jeudi l’opération, qui a eu lieu le 15 décembre. Selon eux, il s’agit d’une première mondiale. Des greffes similaires avaient seulement été réalisées sur des nouveau-nés jumeaux siamois en Indonésie et au Canada. Ici, il s’agit d’un homme qui a vécu 32 ans sans ce membre, car il est né avec un bras s’arrêtant au poignet. Le greffon provient d’un donneur décédé.

 

L’opération a duré 13 heures. Après une semaine, l’équipe de chirurgiens estime que leur prouesse est un succès. La main reste immobile, mais « le patient arrive déjà à bouger ses doigts ». Il a devant lui « un long chemin pour apprendre à se servir de sa main », et il devra suivre un traitement immunosuppresseur. « Je voudrais pouvoir enlacer mes proches avec mes deux mains. Jusqu’à présent je l’ai toujours fait avec le moignon », a déclaré le patient après l’opération.

 

Le Docteur Adam Domanasiewicz, chef de l’équipe de chirurgien, est optimiste pour l’avenir du patient, et pour la recherche médicale en la matière : « Cela revêt une importance colossale pour le développement de la transplantologie et de la neurophysiologie car jusqu’à présent on considérait qu’en cas de malformation congénitale, les greffes ne pouvaient être réalisées en l’absence de représentation de l’organe au niveau du cortex cérébral qui dirigerait le membre greffé ».

Pourquoi Docteur, Julien Prioux (22/12/2016)

Partager cet article

Synthèses de presse

istock_75796805_xxlarge
/ Fin de vie

Soutien des mutuelles à l’euthanasie : « ces organismes ne font même plus semblant »

Jeudi, la MGEN a envoyé un courrier aux députés dans lequel elle indique promouvoir l'euthanasie. La présidente de la SFAP ...
Un tiers des hommes transgenres continuent à ovuler malgré la testostérone
/ Genre

Un tiers des hommes transgenres continuent à ovuler malgré la testostérone

Deux chercheurs ont analysé le tissu ovarien de personnes transgenres ayant subi une ablation des ovaires après un traitement hormonal ...
Un algorithme capable de déterminer si le cerveau est masculin ou féminin
/ Genre

Un algorithme capable de déterminer si le cerveau est masculin ou féminin

L'algorithme peut reconnaître, dans plus de 90% des cas, si les IRM sont celles d'un « biologiquement masculin ou féminin ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres