Une nouvelle découverte sur les protéines

Publié le 15 Jan, 2004

Des chercheurs américains viennent de montrer que la diversité des protéines qu’une cellule de mammifère peut synthétiser à partir d’un seul gène est encore plus importante qu’ils ne le pensaient. 

D‘après leurs travaux les cellules humaines possèdent des outils permettant de découper une protéine en morceaux, puis de recoller certains de ces morceaux entre eux. La nature de ces outils reste à découvrir.

Le Quotidien du Médecin (Elodie Biet) 15/01/04

Partager cet article

Synthèses de presse

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...
heartache-1846050_960_720

Un protocole pour produire des valves cardiaques à partir de cellules iPS humaines

Des chercheurs ont développé un protocole « efficace » pour induire la différenciation de cellules iPS humaines en cellules valvulaires fonctionnelles ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres