Une étude francilienne sur les besoins potentiels en soins palliatifs

Publié le 11 Mar, 2022

Le cinquième plan national de soins palliatifs a été lancé en septembre (cf. Cinquième plan pour les soins palliatifs : des ambitions, peu de moyens). Parmi ses objectifs, celui de garantir une prise en charge adaptée et de proximité. Or « peu d’informations existent sur les besoins potentiels en soins palliatifs ».

L’Observatoire de santé d’île de France a donc mené une étude pour quantifier les besoins potentiels de soins palliatifs dans la région, estimer la dispensation de soins palliatifs hospitaliers et observer le lieu de décès de ceux qui auraient nécessité des soins palliatifs en fin de vie.

Les résultats de cette étude viennent d’être publiés. L’ORS estime que :

  • 6 franciliens décédés sur 10 aurait eu besoin d’une prise en charge en soins palliatifs (61 à 79% des décès)
  • Près de la moitié des décès auraient nécessité une prise en charge de la douleur (48%, essentiellement pour des cancers ou des maladies cardiovasculaires)
  • Parmi les franciliens « dont la cause initiale de décès suggère qu’ils auraient pu avoir besoin de soins palliatifs », un peu moins de la moitié (43 %) en ont effectivement bénéficié à l’hôpital au cours des 12 mois précédant leur décès. Les trois quarts sont décédés à l’hôpital ;
  • La prise en charge palliative hospitalière serait majoritairement destinée à des patients atteints de cancer ; les franciliens souffrant de défaillance d’organes ou de démence ont moins reçu de soins palliatifs à l’hôpital.
  • Les patients ayant des besoins potentiels d’accompagnement palliatif décèderaient plus à l’hôpital, par rapport à la population générale.

Des résultats qui pourraient être limités par des biais méthodologiques, les chercheurs s’étant basés sur des données médico-administratives. Des bases de données elles-mêmes alimentées par les prises en charge en milieu hospitalier et non à domicile ou en institution. Un complément étudiant l’offre libérale serait nécessaire.

De son côté le Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie annonce publier « en fin d’année une nouvelle édition de l’Atlas national des soins palliatifs et de la fin de vie, qui dressera un état des lieux actualisé et approfondi de l’offre et des besoins en matière d’accompagnement de la fin de vie à l’échelle nationale ».

Sources : CNSPFV (10/03/2022) ; le Quotidien du médecin, Marie Foult (11/03/2022)

Partager cet article

Synthèses de presse

PMA : « Un tunnel sans respiration ni échappatoire »
/ PMA-GPA

PMA : « Un tunnel sans respiration ni échappatoire »

Vivant cela comme une épreuve, de nombreuses femmes mettent fin à leur parcours de PMA sans avoir eu d’enfant ...
Etats-Unis : un distributeur de contraception d’urgence dans une université
/ IVG-IMG

Etats-Unis : un distributeur de contraception d’urgence dans une université

L’université George Washington de Washington DC a installé un distributeur automatique de contraception d’urgence ...
PMA : plus de 500 Japonaises ont eu recours à des donneurs de sperme étrangers
/ PMA-GPA

PMA : plus de 500 Japonaises ont eu recours à des donneurs de sperme étrangers

Depuis mars 2019, plus de 500 Japonaises ont eu recours à la banque de sperme Cryos International basée au Danemark ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres