Une enfant guérie par le sang de son cordon

Publié le 18 Jan, 2007

Le Journal de l‘American Academy of Pediatrics* a fait paraître, dans son numéro de janvier, une publication sur la guérison d’une enfant de 3 ans souffrant d’une leucémie lymphoblastique, grâce à une greffe des cellules sanguines contenues dans le sang de son propre cordon ombilical.

 

L‘équipe dirigée par les docteurs David Morgan (Mayo Clinic, Rochester, Minnesota) et Sharad N. Salvi (Christ Medical Center, Oak Lawn, Illinois) a complété le traitement de chimiothérapie et radiothérapie par l’administration des cellules souches sanguines présentes dans le sang de cordon de l’enfant, conservé par congélation. De nombreux éléments laissent penser que ce sont les cellules souches qui, en colonisant la moelle osseuse de la jeune malade puis en assurant une production normale des cellules sanguines, ont permis d’obtenir une rémission de longue durée. La fillette a aujourd’hui 6 ans et ne présente aucun symptôme de la maladie.

Le Pr Eliane Gluckman (hôpital Saint-Louis, Paris), une des premières au monde à avoir développé la greffe de cellules souches du sang de cordon, a souligné l’importance de cette publication : "l’équipe américaine apporte notamment la démonstration que, contrairement à ce que l’on pouvait craindre, les cellules n’étaient pas porteuses de l’anomalie responsable de la leucémie et pouvaient donc bien être utilisées à des fins thérapeutiques".

 

Cette "première mondiale" relance en France et dans le monde la question du développement des banques privées de sang de cordon et de ses implications socio-économiques. En France, l’Agence de Biomédecine qui a dans son champ de compétences les banques publiques de cellules souches, et le Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français, suivant les avis du Comité consultatif national d’éthique et de l’Académie de Médecine, sont hostiles à une telle pratique "en dehors de pathologies familiales très rares".

 

*Hayani A et coll "First report of autologous cord blood transplantation in the treatement of a child with leukemia", Pediatrics 2007; 119: e296-e300

18/01/07 – Le Quotidien du Médecin 19/01/07

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

istock-513987873
/ Fin de vie

Trisomie 21 et Covid : six fois plus de probabilité de ne pas être réanimé

Une étude indique qu’une personne porteuse de trisomie 21 et atteinte de Covid lors de l’épidémie avait six fois plus ...
Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?
/ Genre

Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?

Selon un rapport, le nombre de demandes de prise en charge pour des questions liées à l’« identité de genre » chez ...
Pilule
/ IVG-IMG

Pilule abortive : la Cour suprême américaine lève les restrictions

Les juges de la Cour suprême ont estimé que les plaignants, des associations de médecins ou des praticiens opposés à ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres