Greffe de cellules souches et VIH : un troisième patient en rémission

Publié le 17 Fév, 2022

Au cours d’un congrès médical [1], des chercheurs américains [2] ont présenté le cas d’une patiente en rémission du VIH suite à une greffe de cellules souches pour le traitement d’une leucémie myéloïde aiguë. Il s’agissait de cellules souches de sang de cordon d’un donneur présentant une mutation particulière : ses cellules étaient dépourvues de co-récepteur CCR5. Ces récepteurs sont utilisés par le VIH pour infecter les lymphocytes T. La patiente a également reçu des cellules souches adultes d’un parent.

Trente-sept mois après la greffe [3], la patiente a stoppé son traitement antirétroviral. Pendant les quatorze semaines suivantes, des traces d’ARN du VIH ont été détectées dans les cellules sanguines de la patiente. Puis aucun VIH n’a été détecté pendant les 14 mois suivants.

Deux autres patients ont connu une telle rémission, connus sous les noms de « patient de Berlin » et « patient de Londres » (cf. Un patient guéri du VIH grâce à une greffe de cellules souches adultes). Ils avaient reçu une greffe de cellules souches de moelle osseuse. Mais ils avaient également subi des graves effets secondaires, contrairement à la troisième patiente.

Pour les chercheurs, ce troisième cas « suggère quela greffe de cellules souches de cordon CCR5Δ32 devrait être envisagée pour obtenir la rémission du VIH chez les personnes vivant avec le VIH qui ont besoin d’une telle greffe pour une autre maladie’ ».

Complément du 28/02/2023 : Un quatrième patient, « le patient de Düsseldorf », est en rémission du VIH après avoir reçu une greffe de cellules souches de moëlle osseuse pour traiter une leucémie. Les résultats, communiqués dans la revue Nature Medicine, indiquent l’absence du VIH dans son organisme quatre ans après l’arrêt du traitement antirétroviral.

Complément du 17/03/2023 : La rémission dure maintenant depuis plus de quatre ans pour la « patiente de New-York ». Les médecins, qui continuent de la suivre, affirment qu’elle est séronégative depuis plus de 30 mois après l’arrêt du traitement antiviral [4].

Complément du 25/07/2023 : Un Européen, « le patient de Genève », est lui aussi en rémission de l’infection par le VIH depuis près de deux ans après avoir reçu une greffe de cellules souches pour traiter un cancer du sang. Toutefois, contrairement aux cinq autres personnes ont déjà été « guéries » du VIH, ce patient a reçu des cellules souches d’un donneur ne présentant pas la mutation qui rend l’infection des cellules par le VIH beaucoup plus difficile.

[1] la Conférence sur les rétrovirus et les infections opportunistes (CROI) 2022

[2] en charge du protocole Impaact, financé entre autre par le NIH et visant à décrire les résultats de 25 participants vivant avec le VIH et ayant subi une greffe de cellules souches de sang de cordon CCR5/ Δ 32 pour le traitement d’un cancer, d’une maladie hématopoïétique ou d’une autre maladie sous jacente.

[3] Et après une chimiothérapie qui élimine les cellules immunitaires cancéreuses du patient

[4] Yvonne Bryson, HIV-1 Remission and Possible Cure in a Woman after Haplo-Cord Blood Transplant, Cell (2023). DOI: 10.1016/j.cell.2023.02.030www.cell.com/cell/fulltext/S0092-8674(23)00173-3

 

Sources : Le Quotidien du médecin, Elsa Bellanger (16/02/2022) ; Medical press, Bob Yirka (16/02/2022) ; NIH (15/02/2022) ; AFP (20/02/2023) ; Medical Xpress, Cell Pres (16/03/2023) ; BioNews (24/07/2023)

 

Partager cet article

Synthèses de presse

Suicide assisté : deux médecins allemands condamnés
/ Fin de vie

Suicide assisté : deux médecins allemands condamnés

Un médecin allemand a été condamné à trois ans de prison après avoir aidé une femme atteinte de troubles psychiques ...
La PMA augmente le risque de placenta accreta
/ PMA-GPA

La PMA augmente le risque de placenta accreta

Selon une étude publiée le 29 mars 2024 dans la revue Nature, il existe un lien la PMA et le ...
Euthanasie : le Gouvernement équatorien publie des lignes directrices
/ Fin de vie

Euthanasie : le Gouvernement équatorien publie des lignes directrices

Le 12 avril, le Gouvernement équatorien a publié des lignes directrices pour la mise en œuvre de l’euthanasie ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres