Une application pour aider les couples à déterminer le succès d’une FIV ?

Publié le 11 Fév, 2021

Le gouvernement fédéral australien lance un site qui permet aux couples de calculer leur probabilité de réussite d’une FIV. Dans l’ensemble 27 % des transferts d’embryons aboutissent à une naissance vivante. Mais dans les faits, ce pourcentage dépend beaucoup de l’âge de la femme, de plusieurs caractéristiques individuelles, et de la clinique qui réalise la FIV. Le site web s’appelle « Your IVF Success », il est financé par le gouvernement fédéral. Celui-ci espère ainsi répondre « aux appels croissants pour une plus grande transparence dans le secteur ».

Concrètement, l’outil de prédiction du site fonctionne « comme une calculatrice ». Les utilisateurs rentrent « leur âge, l’âge de leur conjoint, leur diagnostic d’infertilité, s’ils ont déjà eu des enfants et tout traitement antérieur de FIV ». Ils reçoivent une estimation de leur probabilité de réussite personnalisée. Des informations qui se veulent « impartiales et faciles à comprendre » par les patients, « pour qu’ils puissent prendre une décision avant même de se rendre dans une clinique ». En effet, de nombreuses femmes « déjà assez âgées » demandent des FIV sans savoir que leur probabilité de réussite est très faible.

En Australie, un bébé sur 20 est conçu par FIV, et un bébé sur 10 né d’une femme de plus de 35 ans est également issu d’une PMA, selon la base de données australienne et néo-zélandaise sur la procréation assistée (ANZARD), gérée par le National Perinatal Epidemiology and Statistics Unit (NPESU).

 

Source : Brisbane Times, Kate Aubusson (11/02/2021) ; Photo : Pixabay\DR

Partager cet article

Synthèses de presse

Fin de vie : des députés dénoncent les lacunes de l’étude d’impact
/ Fin de vie

Fin de vie : des députés dénoncent les lacunes de l’étude d’impact

Dans une lettre adressée à la présidente de l’Assemblée nationale, sept députés dénoncent le manque de données chiffrées de l’étude ...
Fin de vie : les soignants « extrêmement choqués de ne pas être entendus »
/ Fin de vie

Fin de vie : les soignants « extrêmement choqués de ne pas être entendus »

Le 22 avril, les auditions de la commission spéciale chargée d’examiner le projet de loi sur la fin de vie ...
Ecosse : le NHS interrompt la prescription de bloqueurs de puberté pour les mineurs
/ Genre

Ecosse : le NHS interrompt la prescription de bloqueurs de puberté pour les mineurs

La clinique Sandyford de Glasgow a décidé d’interrompre la prescription de bloqueurs de puberté aux mineurs ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres