Un mini rein produit par clonage

Publié le : 31 janvier 2002

La société Advanced Cell Technology (ACT) a annoncé dans le journal le Times avoir obtenu un mini-rein de vache fonctionnel, à partir de cellules souches issues d’un embryon obtenu lui même par clonage. D’après les maigres informations disponibles, les chercheurs auraient prélevé une cellule sur une oreille de vache avant d’introduire le noyau de cette cellule dans un ovule vidé de ses propres chromosomes.

 

Après une décharge électrique, ils ont alors obtenu le développement d’un embryon dont ils ont réussi à isoler des cellules rénales primitives. A l’aide d’un cocktail chimique, ces cellules se sont divisées pour donner naissance à de vraies cellules rénales, cultivées sur un support approprié. Le mini-rein ainsi formé a été réimplanté chez la vache qui aurait supporté le bout d’organe greffé près de ses propres reins. Robert Lanza, vice-président d’ACT aurait même affirmé « nous pouvons clairement dire que ces reins ont produit de l’urine ».

De nouveau, ACT a communiqué par voie de presse sans avoir soumis ses résultats à l’examen d’un comité de lecture scientifique ce qui laisse supposer qu’elle ait voulu une nouvelle fois faire un coup médiatique. « Je demande à voir » a commenté Marc Peschanski, qui a travaillé sur des greffes de neurones pour les maladies de Parkinson.

La société ACT semble multiplier les expériences de clonage pour faire pression sur le Congrès américain qui doit se prononcer dans les prochains mois sur l’autorisation de production d’embryons dans un but thérapeutique.

<p>Le Figaro (Fabrice Nodé-Langlois) 31/01/02 - Le Quotidien du Médecin 04/02/01</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres