Un mécanisme qui permet aux cellules souches de « revenir en arrière »

Publié le 11 Déc, 2023

Des chercheurs de l’université de Californie ont découvert « un mécanisme qui contrôle l’identité des cellules souches ». Lorsque ce mécanisme est « défaillant », les cellules souches embryonnaires « reviennent en arrière » et deviennent totipotentes [1]. Ils ont publié leurs travaux dans la revue Molecular Cell [2].

« Dans une boîte de Petri contenant des cellules souches embryonnaires, la majorité des cellules souches sont pluripotentes, indique Ivan Marazzi, directeur de la faculté de médecine de l’Université de Californie du Nord. Cependant, une cellule sur mille est différente des autres et est totipotente ». « Nous avons découvert le mécanisme qui permet ce passage de la cellule pluripotente à la cellule totipotente », affirme le médecin.

Une application pour le traitement des cancers et des maladies neurodégénératives ?

Outre le développement embryonnaire, les chercheurs espèrent ainsi approfondir leurs connaissances sur des pathologies telles que le cancer et les maladies neurodégénératives. En effet, elles sont caractérisées par « des cellules qui “remontent le temps” », un processus appelé « dédifférenciation cellulaire ».

« Les facteurs qui contrôlent ce “retour” de la cellule souche à la cellule totipotente sont mutés chez les personnes atteintes de cancer et de maladies neurodégénératives », explique Ivan Marazzi. « Nous pensons que les cellules cérébrales et cancéreuses sont particulièrement vulnérables à ce mécanisme, ce qui pourrait nous aider à l’avenir dans le traitement des patients atteints de ces maladies », espère-t-il.

 

[1] Capables de générer également des cellules du placenta

[2] Denis Torre et al, Nuclear RNA catabolism controls endogenous retroviruses, gene expression asymmetry, and dedifferentiation, Molecular Cell (2023). DOI: 10.1016/j.molcel.2023.10.036

Source : Phys.org, University of California, Irvine (08/12/2023)

Partager cet article

Synthèses de presse

pixabay_-_question-mark-1872665_340
/ Genre

Bloqueurs de puberté : des données « insuffisantes »

Sur l'utilisation des bloqueurs de puberté, « les études contrôlées, à long terme, claires et concluantes, font défaut à l'heure actuelle » ...
Greffe de cellules souches : un patient en rémission du VIH et de la leucémie
/ Génome

Greffe de cellules souches : un patient en rémission du VIH et de la leucémie

Cinq ans après une greffe de cellules souches, un Californien de 68 ans, n'a plus aucune trace du VIH, ni ...
FIV : deux propositions de loi adoptées par l’Assemblée législative de l’Alabama
/ PMA-GPA

FIV : deux propositions de loi adoptées par l’Assemblée législative de l’Alabama

Les deux chambres de l’Assemblée législative de l’Etat de l’Alabama ont adopté des propositions de loi visant à "protéger" la ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres